Accueil > Business > Industrie 4.0 > Build 2019 : l’IoT Plug and Play à la manière Microsoft
iot plug and play microsoft

Build 2019 : l’IoT Plug and Play à la manière Microsoft

Microsoft veut clairement devenir un interlocuteur privilégié des entreprises mettant en place un projet IoT. Pour cela, elle a présenté lors du Build 2019 l’offre Plug and Play, un outil pour faciliter le déploiement des objets connectés.

Depuis près de quatre ans, Microsoft ne cesse de rappeler son engagement sur le marché de l’IoT. Son investissement de 5 milliards de dollars commence à se faire ressentir à travers les différentes mises à jour des offres Azure Cloud dédiées à l’IoT.

La dernière en date se nomme IoT Plug and Play. En principe, ce service permet d’accélérer le déploiement d’objets connectés en entreprise. Comme avec un PC, où l’on n’a pas besoin d’installer forcément un driver pour profiter d’un nouveau périphérique, Microsoft entend simplifier la mise en oeuvre des solutions IoT. Pour rappel, un déploiement prend en moyenne 18 mois.

Plug and Play, un coup de pouce pour les déploiements IoT

Plug and Play est en réalité un langage de modélisation ouvert qui permet de connecter des capteurs au cloud sans avoir à écrire une ligne de code. Ce système fonctionne non seulement avec Azure Sphere, Windows IoT, mais aussi avec Linux, Android, et bien d’autres RTOS.

Selon Julia White, Vice Présidente corporate Azure , “l’un des plus grands défis dans la construction de solutions IoT est de connecter des millions de dispositifs IoT au Cloud”. Un défi causé par l’hétérogénéité des capteurs et des équipements IoT présents sur le marché.

Un projet qui nécessite l’engagement des partenaires Hardware et Software

plug and play partenaires

Bien que l’intention soit louable, l’essor d’ IoT Plug and Play ne peut se faire sans la participation des différents constructeurs d’appareils et les fournisseurs d’OS. Microsoft a d’ores et déjà annoncé des partenariats avec STMicroelectronics, Sharp, Compal, Kyocera, AAEON (Asus), Askey et aussi Brainium, le projet de Cédric Mangaud, le fondateur d’Octonion.

Microsoft assure que Visual Studio et Visual Studio Code prendront en charge la modélisation par le biais de Plug and Play, tout comme la génération de logiciels IoT basés sur ce modèle. Azure IoT Hub et Azure IoT Central seront les premiers services à intégrer la fonctionnalité. De même, un catalogue d’équipements compatibles est présent à cette adresse. Malheureusement, une partie de la documentation en ligne n’est pas encore consultable. Il faut dire que la firme de Redmond n’a pas annoncé de date de disponibilité. Elle évoque un vague “plus tard cette année”.

Enfin, Microsoft a mis à jour Azure IoT Central. L’on peut maintenant paramétrer des règles et des alertes, visualiser les différents schémas d’utilisation des périphériques, connecter davantage de sources de données, personnaliser les applications, et faciliter le device management avec des templates modifiables à la volée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend