in

Qualcomm domine le marché mondial des modules IoT cellulaires

Qualcomm

Selon les dernières recherches de Counterpoint, le volume  mondiale des livraisons de modules IoT cellulaires a connu une hausse de 57 % au quatrième trimestre 2021. Et cela, même si le prix de vente moyen a augmenté de 7% en raison des perturbations de la chaîne d’approvisionnement. En valeur, la technologie NB-IoT représente un tiers des ventes en volume. Parallèlement, Qualcomm maintient sa position de leader sur le marché des fournisseurs de modules IoT et de chipsets. 

Conformément aux données de recherche, la Chine continue de s’imposer sur le marché des puces IoT cellulaires. Elle a à son actif près de 60% des livraisons mondiales. En termes de revenus, les applications IoT cellulaires phares concernent les segments des compteurs intelligents, de l’automobile, des routeurs/CPE, des terminaux de point de vente et de l’industrie.

Pour sa part, la 5G a été la technologie à la croissance la plus rapide de l’espace IoT. Elle enregistre un bond de près de 392 % par an. Elle est suivie de près par la 4G Cat 1 avec une croissance de 154 % par an.

Qualcomm : toujours en tête du classement mondial des fournisseurs de modules IoT cellulaires

Selon Anish Khajuria, l’analyste de Counterpoint : “Sur le marché mondial des modules IoT cellulaires, Qualcomm, Unisoc et ASR Microelectronics occupaient les trois premières places au quatrième trimestre 2021”. “Elles représentaient près de 75 % des livraisons mondiales”.

“En chine, ce trio est également en tête de classement”. “Au niveau mondial, Qualcomm reste le numéro 1”. “Elle est suivie par Unisoc et Intel”

De fait, au cours du quatrième trimestre 2021, l’entreprise Qualcomm a vu le volume de ses ventes augmenter de 38%. Par ailleurs, malgré le fort positionnement d’Unisoc et d’ASR sur les technologies à croissance rapide comme le LTE Cat-1/Cat-1bis et le NB-IoT qui a limité ses opportunités de croissance en Chine, l’entreprise américaine a pu augmenter sa part de marché. Cela, en ciblant des segments clés tels que l’automobile, les routeurs et box, la vente au détail, le suivi d’actifs ainsi que l’IoT industrie.

En outre,  Qualcomm  a pu maintenir sa place de leader en lançant un large de panel de services IoT visant à améliorer la prise en charge par sa plateforme des services IoTaaS et des programmes d’accélération. Et ceci, tout en adoptant une approche plus tournée vers l’écosystème et les acteurs de la chaîne de valeur.

UNISOC, ASR Microelectronics et MediaTek

A côté de Qualcomm, UNISOC est le deuxième plus grand fournisseur mondial de modules IoT cellulaires. De fait, l’entreprise  a pu capter pas moins d’un quart des livraisons mondiales. Notamment grâce à son positionnement sur les technologies NB-IoT et 4G Cat 1 qui lui a permis de combler l’écart avec Qualcomm, le leader du classement.

Quant à ASR Microelectronics, il a continué à maintenir sa troisième place. Ceci grâce à son fort positionnement sur le segment  4G Cat-1 et 4G Cat-4. Aujourd’hui, elle est un concurrent sérieux d’Unisoc pour la 4G Cat-1 et de Qualcomm pour les applications basées sur la 4G Cat-4.

MediaTek, elle, a pris la 4eme marche du podium en perdant 4% des parts de marché de l’IoT. Notons que cette entreprise se concentre actuellement sur l’amélioration de la 5G notamment avec le lancement de sa plateforme 5G pour les appareils IoT, Kompanio 900T.

Eigencomm, Fibocom, Sequans, Intel, Sony Semiconductor (ex-Altair), Samsung et HiSilicon complètent le top 10 du classement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.