in , ,

Robotisation des entrepôts : quel avenir chez Amazon ?

Robotisation des entrepôts

Désormais indétrônable, Amazon domine depuis plusieurs années la catégorie robotique d’entrepôt. Il faut dire que le géant de la vente au détail continue de jouer un rôle majeur sur ce segment depuis l’acquisition de Kiva Systems en 2012. Celui à qui l’on doit Amazon Robotics et qui constitue encore à ce jour le précurseur de la robotisation des entrepôts.

Depuis maintenant une dizaine d’années, Amazon n’a cessé de nous montrer comment elle domine le marché de la robotisation des entrepôts. Une avancée qui a permis au géant américain de faire entrer l’e-commerce dans une nouvelle ère. Celle de la livraison en 24h, voire le jour même dans un futur proche.

Et aujourd’hui ce sont de nombreux détaillants qui adoptent la robotisation des entrepôts pour rester compétitifs. Une tendance qui a contribué à l’expansion d’un grand nombre d’entreprises spécialisées dans la robotique d’entrepôt. Pour ne citer que Locus, Fetch et Berkshire Gray.

Table des matières

L’acquisition de Kiva Systems : une étape clé de la robotisation des entrepôts d’Amazon

Depuis 2012, année d’acquisition de Kiva Systems, Amazon équipent ses entrepôts de robots destinés à fluidifier le fonctionnement de ces derniers. Mais surtout de permettre au géant de Seattle de livrer les commandes à vitesse grand V.

Encore à ce jour, l’entreprise spécialisée dans les robots logistiques constitue l’épicentre robotique des entrepôts de la firme et la clé de voûte qui permet au géant de Seattle d’assurer une livraison des produits satisfaisante pour ses clients. Selon le vice-président d’Amazon Global Robotics, Joseph Quinlivan, l’architecture et les technologies de Kiva Systems permettent petit à petit de mettre en place des entrepôts entièrement automatisés.

Robotisation d’entrepôt : Amazon dévoile Proteus

Alors qu’ Amazon intègre progressivement depuis 2012 de nouveaux robots, la firme a dévoilé trois nouveaux recrus qui  équiperont ses plus de 180 entrepôts logistiques dans le monde. Leur tête d’affiche se nomme Proteus. Il s’agit du premier robot autonome de la firme autorisé à naviguer dans le même espace physique que les travailleurs humains. Ce qui ouvre la voie à un plus large éventail d’utilisations.

Dans les faits, la mission de Proteus est de déplacer des caddies remplis de colis. Et cela sans gêner les employés. A noter que Proteus peut également se recharger sans qu’un humain ne le supervise. Par ailleurs, Proteus est capable de stopper son trajet s’il détecte le moindre obstacle.

Pour arriver à une telle prouesse, le robot aux faux airs d’aspirateur autonome utilise une technologie avancée de sécurité, de perception et de navigation. Une technologie dernier cri qui permet ainsi de garantir une interaction homme-machine plus simple et plus fiable.

Acquisition de Canvas technology

Pour atteindre son objectif de faire travailler les humains aux côtés des robots, Amazon a fait l’acquisition de la startup de robotique Canvas Technology en 2019. Il s’agit d’une entreprise spécialisée dans le développement de robots de transport de marchandises autonomes. Une décision qui aura pour but d’améliorer encore plus la sécurité et les conditions de travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.