Accueil > Ecosystème IoT > Fusion-acquisition > Siemens AG acquiert Mendix pour consolider ses solutions IoT
siemens ag mendix

Siemens AG acquiert Mendix pour consolider ses solutions IoT

Le conglomérat allemand Siemens AG a annoncé l’acquisition de Mendix pour 600 millions d’euros. Cette plateforme de développement Low Code lui permettra de faciliter sa transformation numérique, améliorer son Cloud et ses solutions IoT.

Après avoir annoncé des partenariats avec Infosys et Orange Business Services, Siemens AG acquiert Mendix pour 600 millions d’euros. Cette entreprise basée à Boston et fondée aux Pays-Bas en 2006 propose une plateforme permettant d’accélérer la création d’applications logicielles.

la plateforme Low Code Mendix sera combinée à l’OS IoT Mindsphere

Pour cela Mendix a conçu son outil sur le principe du Low code. Ainsi, déployer un service ne demande pas autant d’effort puisque les entreprises trouvent des architectures déjà construites, plus faciles à mettre en place. La plateforme en question dispose également d’un modeler graphique avancées permettant de concevoir l’aspect visuel des applications. Ce concept séduisant a permis à Mendix de lever au total 38 millions de dollars.

Derek Roos, directeur général de Mendix souhaite poursuivre les investissements dans la recherche et le développement autour de la plateforme Low Code dans les prochaines années.

Avec ce rachat en cash, Siemens AG prévoit de son côté l’exploitation de la solution de Mendix pour faciliter sa transformation numérique. Cela passe par l’intégration du service de développement au sein de son cloud et de son système d’exploitation IoT Mindsphere.

Un achat stratégique pour l’évolution de Siemens AG

Derek Roos explique qu’avec “des milliards de machines et d’appareils intelligents connectés au cloud, les entreprises auront besoin d’un nouveau type de plateforme pour transformer ces énormes quantités de données en temps réel. En combinant Mendix et Mindsphere, nous serons dans une position unique pour relier les mondes physique et numérique”.

Pour Siemens AG, il ne s’agit pas de supprimer la marque hollandaise. Selon TechCrunch, la plateforme de développement Low Code est déjà profondément intégrée au sein des services Cloud de Pivotal, IBM et SAP. Ce qui devait être un partenariat entre le conglomérat allemand et Mendix s’est finalement soldé par une acquisition au vu des visions “très proches » des deux entreprises.

Cette acquisition s’inscrit dans le plan Vision 2020+. Il s’agit pour Siemens AG de “regrouper les cinq divisions industrielles en trois entités opérationnelles”, explique Les Échos Investir. Le groupe en perte de vitesse (son chiffre d’affaires est en baisse de 4 % au deuxième trimestre 2018 à 20,47 milliards d’euros) doit renforcer son portfolio de solutions pour s’imposer rapidement sur des marchés en forte croissance comme l’IoT.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend