Accueil > Tendances > Europe > La Smart Home est encore trop méconnue du grand public

La Smart Home est encore trop méconnue du grand public

La Smart Home, tout le monde en parle, mais il est difficile de trouver sa place sur ce marché déjà saturé. L’étude présentée le mardi 2 février par le cabinet Context montre le faible niveau des connaissances des consommateurs sur le sujet.

Sur le papier, la Smart Home a un bel avenir devant elle. 30 millions de foyers seront connectés en 2019 d’après l’étude du cabinet Context et Deutsche Telekom.

Pourtant, le sondage effectué, en décembre 2015, en Europe (France, Allemagne, Royaume-Uni, Italie et Espagne) montre également une méconnaissance du sujet, qui bride la progression actuelle des ventes.

La Smart Home, quelle définition ?

smart home definition

Il faut tout d’abord expliquer ce qu’est une maison intelligente. 63 % des 2500 personnes interrogées dans le cadre cette étude ne comprennent pas ce concept.  Pour ce qui concerne les Français, cette estimation tombe à 34 %. Il s’agit alors de se mettre d’accord sur ce qu’est une smart home. Pour Adam Simon, Global Managing Director Retail de Context, une maison intelligente est :

« Une habitation équipée d’un réseau de communication reliant au moins 2 produits électroniques ou services, qui permet le contrôle ou le suivi à distance. »

Pour les 13 % des personnes au fait avec le concept de maison connecté, ce n’est pas forcément leur vision de la chose. La maison connectée évoque généralement un tout, un domicile dont toutes les fonctions sont reliés ensemble. « Ce n’est pas encore la réalité, les consommateurs achètent généralement un produit pour une fonction » selon Adam Simon.

Le Hub connecté, le fait de contrôler tous les objets d’un seul point, attire les consommateurs. Cependant,  seulement 4 % des Français interrogés connaissent les produits comme le Home Kit d’Apple, Echo d’Amazon, Domora ou encore le Smart Hub de Samsung.

Une méconnaissance qui pèse sur le marché

context smart home connaissance

Le manque d’informations du public nuit forcément au taux de pénétration de la Smart Home. Si les français ne sont pas les plus ignorants sur le sujet, 70 % d’entre eux déclarent peu ou jamais informés sur les objets connectés consacrés au foyer.

D’autre part 30 % des français ne comprennent pas l’intérêt de connecter leur maison via des télévisions, des thermostats ou des prises électriques intelligentes.

Les sondés originaires de l’hexagone pointent également la faiblesse des informations données par les sites internet et les vendeurs en magasin : 89 % d’entre eux s’estiment mal orienté sur les produits de la maison connectée.

Des efforts à faire dans le retail

Pour les analystes en charge de cette enquête, il faut donc améliorer la pédagogie dans le retail. Les consommateurs ont déjà confiance dans certaines enseignes ou distributeurs de services comme Amazon, Darty, Carrefour, SFR, ou EDF. C’est ce que montre le tableau ci-dessous :

context smart home retail

Pour les entreprises concernées, cela pose des questions de publicité et de théâtralisation. Comment montrer un objet connecté pour la Smart Home en magasin ? Faut-il séparer les produits intelligents des autres appareils électroménagers ?

A la fin de la présentation, un responsable de chez Darty évoque les difficultés à « sélectionner les bons produits« , au vu de la quantité de produits proposés par les entreprises et les startups. Il faut, selon lui, séduire un plus large panel de consommateurs « autres que les geeks« .

Renforcer les compétences des équipes de ventes semble primordial. Mais la mise en place d’espaces de vente novateurs demande un investissement financier conséquent « par rapport au faible volume en magasin physique« .

Des moteurs de croissance parfois surprenants

context smart home besoin

Les produits et services dédiées à la Smart Home sont pourtant aptes à répondre aux besoins des utilisateurs au sein de leur foyer. Le sondage effectué en décembre, après les attentats du Bataclan, prouve le besoin de sécurité des Français. 80 % des personnes interrogées s’inquiètent de la sécurité de leur domicile.

Des serrures, des judas et des alarmes connectées. Ils sont 38,8 % à souhaiter sécuriser leur domicile par les produits Smart Home. Un aspect qui passe avant le confort des occupants.

context smart home possibilite

Dernier aspect inattendu, les femmes sont fortement intéressées par la maison connectée. 82 % des Françaises contre 18 % des hommes investiraient dans ce concept si elles en avaient les moyens.

D’habitude les appareils de ce genre sont plébiscités par les hommes fans de technologie. Cette tendance s’observe dans toute l’Europe et plus fortement en Italie.

Proposer à la gente féminine des produits adaptés à leur besoin est un autre enjeu pour les fabricants, les professionnels du retail et des services. En revanche,  61 % des Français, hommes et femmes confondus, sont d’accord sur la pièce à connecter en premier : la cuisine.

L’enquête proposée cette semaine s’avère complète et pose les bonnes questions sur ce marché de niche en pleine expansion.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend