in ,

Monde : 31 Md$ ont été investis dans les startups IoT de 2011 à 2015

stratups IoT etude iot investissement

Le cabinet d’étude Ovum a publié un rapport, le 14 avril, détaillant le montant total des investissements dans les startups IoT de 2011 à 2015. En pôle position, on retrouve Intel et son investissement dans le fabricant de composants reprogrammables Altera. 

L’Internet des Objets a bouleversé l’écosystème. Les applications dédiées aux consommateurs et aux industriels ont considérablement évolué. Afin de connaître la forme exacte que l’IoT a pris en quelques années, le cabinet d’étude Ovum a suivi les investissements des entreprises de télécommunication et technologiques dans les startups IoT entre 2011 et 2015.

Intel, Verizon, Google et Qualcomm comme plus grands investisseurs 

Les résultats révèlent un total d’investissements et acquisitions autour de 31 milliards de dollars. « Ovum a suivi 76 deals à travers 8 secteurs, comprenant les services informatiques, les wearables, les voitures connectées, etc. » a déclaré le principal Digital Service Senior Analyst de Ovum, Francesco Radicati. En effet, Intel a réalisé la meilleure performance avec l’acquisition de la société Altera pour 16,7 milliards de $ tandis que Verizon, Google et Qualcomm ont fait chacun au moins une acquisition de plus d’un milliard au cours de la période prise en compte.

pcloud

Selon Ovum, il y a eu 4 deals en 2011 et 19 investissements IoT jusqu’en 2015. Le pic est arrivé en 2013. Le plus gros investissement de 2015 à été la levée de fond de 115 millions de dollars pour le réseau dédié à l’IoT SigFox, qui se déploie en Europe, au Moyen-Orient et aux États-Unis. Les investisseurs principaux de SigFox étaient les entreprises DoCoMo, SK Telecom et TelefonicaCes nouveaux investisseurs ont permis à SigFox d’avoir une empreinte dans le monde entier.

startups IoT investissement owow interview

Les opérateurs téléphoniques investissent moins dans les startups IoT

Brian Krzanich, le PDG D’Intel, avait déclaré que l’acquisition d’Altera pouvait permettre à Intel de se positionner comme leader de l’industrie dans le domaine du centre de données et des segments IoT. La stratégie d’Intel est d’étendre ses actifs dans des marchés profitables et complémentaires. Selon Brian Krzanich « Cette acquisition permet d’exploiter la puissance de la loi Moore pour que la prochaine génération de solution ne soit pas seulement mieux, mais qu’elle soit également capable de faire plus ». L’entreprise se base sur une nouvelle croissance dans le réseau et de plus grands data centers en Cloud, car leurs clients attendent toujours de meilleures performances à moindre coût.

Bien que les télécoms prennent de plus en plus d’initiatives dans l’IoT, l’étude montre que des entreprises de commerce comme Intel, Qualcomm et le géant de la technologie Google, sont en train de faire plus d’argent qu’eux dans le secteur. Ces entreprises ont une réelle proximité avec les écosystèmes clé de l’innovation. Elles ont l’expertise pour identifier les startups IoT prometteuses et ont les fonds nécessaires pour investir dans ces entreprises et les acquérir.

Les opérateurs, de leur côté, sont de plus en plus actifs sans avoir besoin des autres. Ils débloquent leurs propres fonds en capital-risque et font des acquisitions pour compléter leur stratégie existante. Par exemple, Verizon s’est procuré l’entreprise Hughes Telematics en 2015 et Vodafone avait acquis le fournisseur de service pour voitures connectées Cobra.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *