Accueil > Business > Mode et accessoire > Tile licencie 30 salariés et change la serrure de son modèle économique
tile licenciement

Tile licencie 30 salariés et change la serrure de son modèle économique

Tile, la startup spécialisée dans les porte-clés connectés, a annoncé le licenciement de 30 salariés. Elle doit réduire ses coûts et changer de modèle économique.

Décidément, la période des licenciements bat son plein. Après GoPro et Sphero, voici que Tile supprime trente postes selon TechCrunch. Le magazine américain toujours bien informé explique la société spécialisée dans la conception et la fabrication de porte-clés connectés aurait suspendu l’embauche de 10 salariés supplémentaires.

Des ventes décevantes à Noël : la fête est finie

Si la startup a levé 25 millions de dollars en mai dernier, elle non plus n’a pas passé le meilleur des Noëls. Les ventes ont été décevantes, ce qui justifie selon elle le licenciement des trente employés en sus d’un besoin évident de réaliser des coupes dans les dépenses.

Le concept de portes-clé ne semble plus intéresser les foules, malgré la refonte de la gamme de produits proposée l’été dernier avec les Tile Pro Style et Pro Sport. Il faut dire que le tarif affiché (entre 37,99 euros et 59,99 euros) a de quoi laisser dubitatif pour un produit de suivi Bluetooth. Pourtant, la société a déjà vendu 13 millions de porte-clés connectés et représente 90 % du marché des accessoires de recherche d’objets perdus.

Tile doit changer de modèle économique

Qu’à cela ne tienne, la startup a assuré par voie de communiqué à TechCrunch qu’elle restera leader dans la géolocalisation d’objets et qu’elle continuerait les développements technologiques. Si les porte-clés connectés n’intéressent plus, ce n’est pas le cas des casques et des écouteurs sans fil. Au CES 2018, l’entreprise a annoncé un partenariat avec Bose. Le fabricant audio intégrera la technologie de localisation de la startup californienne dans ses écouteurs. La recherche pourra se faire également par commande vocale depuis Google Assistant ou Amazon Alexa. Samsonite utilisera la technologie dans ses valises, Fossil dans ses montres connectées ou KeySmart, un fabricant de porte-clés pratiques.

Finalement, ce virage vers le B2B2C est une voie de sortie pour Tile qui malgré sa renommée doit séduire davantage de partenaires professionnels.

Sources & crédits Source : TechCrunch - Crédit :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend