verizon gemalto module lte

Verizon certifie le module LTE M2M de Gemalto

Ce lundi Verizon a certifié le module LTE M2M et IoT de Gemalto, nommé Cinterion. L’objectif, pourvoir une solution de connectivité industrielle 4G de qualité aux entreprises américaines. 

Ce sont deux géants qui s’associent pour fournir un réseau M2M de qualité. L’opérateur télécom américain Verizon et le leader de la sécurité numérique Gemalto ont certifié le module LTE M2M Cinterion de catégorie 1.

Ce module améliore la sécurité des réseaux 4G pour les fabricants de terminaux M2M et IoT. Le LTE en question permet aux entreprises de faciliter la connexion des objets connectés aux applications et aux plateformes cloud.

Sans avancer de chiffres sur le sujet, les deux géants annoncent des vitesses de données optimisées pour le M2M et une latence réduite. 

Une solution industrielle de qualité

Autre point, Gemalto et Verizon misent sur la petite taille du module, une gestion avancée de la consommation d’énergie afin d’augmenter la durée de la vie de la batterie.

Ses caractéristiques sont idéales pour une intégration dans les compteurs intelligents, le traçage et le suivi, ainsi que l’usinage intelligent.

Pour ceux qui sont déjà équipés des anciens modules Cinterion dédiés aux réseaux 2G et 3G, cette solution permet une transition en douceur, par la compatibilité du nouveau dispositif. Le temps de développement est ainsi réduit pour les développeurs, accélérant du même coup la mise sur le marché de leurs produits.

Comme Sigfox  et Lora en Europe, les deux entreprises ont bien compris la demande des entreprises en quête de fiabilité et de sécurité. Dans un communiqué Juan Carlos Lazcano, vice-président M2M de Gemalto déclare :

« Notre Module  LTE compatible avec le réseau de Verizon,  ouvre de nouvelles possibilités pour les concepteurs et les développeurs. D’ici 2020, 26 milliards d’unités IoT seront connectées mondialement, selon Gartner. Pour soutenir l’industrie, nous développons des solutions comme le Cinterion pour aider les fabricants d’équipements qui ont besoin de connecter des produits intelligents et optimiser les cycles de vie des terminaux ». 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *