workloads iot

[Etude] En 2020, 92 % du trafic se fera sur le Cloud

Que cela soit au niveau des entreprises ou des consommateurs, le Cloud est en train de se démocratiser. D’ici quelques années, toutes les données seront stockées sur le Cloud.

Le marché du Cloud computing est à la hausse et le trafic dans le Cloud continue à augmenter. En effet, il est intéressant d’observer le degré d’augmentation, qui devrait approcher le quadruple dans les prochaines années. A ce moment-là, 92 % des workloads seront traités par des data centers basés sur le Cloud. Contre seulement 8 % traités par des data centers traditionnels. 

Cisco a récemment publié une étude montrant que le trafic sur le Cloud devrait augmenter de 3,7 fois d’ici 2020, augmentant de 3,9 zettabytes (ZB) par an en 2015 à 14,1 ZB par an en 2020.


Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud


Le Big Data et l’IoT sont les principales raisons de cette croissance. En 2020, les workloads des bases de données, de l’analyse et de l’IoT représenteront 22 % du total des workloads des entreprises, contre 20 % en 2015. Le volume total des données générées grâce à l’IoT atteindra 600 ZB par an en 2020, soit 275 fois plus que le trafic prévu des data centers aux utilisateurs finaux (2,2 ZB) et 39 fois plus que le trafic total sur les data centers (15,3 ZB).

Le Cloud public se développe plus rapidement que le Cloud privé, selon l’étude. En 2020, 69 % des workloads sur le Cloud se trouveront dans les data centers basés sur le Cloud, contre 48 % en 2015. De plus, 32 % du workload sur le Cloud sera sur des data centers privés basés sur le Cloud, contre 51 % en 2015.

76b4b9212e0753db861254f526a90bad_large

Le IaaS ne sera plus aussi intéressant

Les estimations de Cisco montrent également que si le software-as-a-service (SaaS) continue à augmenter, il n’y aura plus autant d’intérêt pour l’infrastructure-as-a-service (IaaS). D’ici 2020, 74 % du total des workloads sur le Cloud seront des workloads SaaS, en hausse par rapport à 2015 avec 56 %. La Plateforme-as-a-service (PaaS) connaitra également une croissance. 8% du total des workloads sur le Cloud seront en PaaS, en baisse par rapport à 9% en 2015. Cependant, les workloads en IaaS totaliseront 17 % des workloads sur le Cloud, en baisse de 26 %.

Les analystes de Cisco expliquent que la croissance de l’IaaS peut être attribuée à la tendance croissante de passer du Cloud privé à des fournisseurs de Cloud public. Tout d’abord, l’IaaS a été beaucoup moins disruptif pour les entreprises. Comme les offres SaaS font gagner en sophistication, ces fournisseurs peuvent proposer l’IaaS en soutien.

La confiance dans l’adoption de la SaaS s’étant construite au fil du temps avec les progrès de traitement de données, de stockage et du réseau, Cisco prévoit la croissance du SaaS et le déclin du PaaS. Selon Cisco, le passage au Cloud public fera partie de la stratégie du Cloud hybride.

au-siege-du-groupe-technologique-americain-cisco-le-8-aout-2005-a-san-jose-en-californie_5484290

Du côté des consommateurs, la vidéo et les réseaux sociaux conduiront à l’augmentation de l’utilisation du Cloud. D’ici 2020, le trafic de stockage sur le Cloud par utilisateur sera de 1,7 Go par mois, contre 513 Mo par mois en 2015. D’ici 2020, les workloads de vidéo en streaming représenteront 34 % du total des workloads des consommateurs, contre 29% en 2015. Les charges de travail des réseaux sociaux représenteront 24 % des workloads total des consommateurs, contre 20 % en 2015. Pour finir, au cours des quatre prochaines années, 59 % des consommateurs d’Internet utilisera le stockage dans le Cloud, contre 47 % en 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *