Accueil > Tendances > Monde > 10 chiffres clés sur l’intelligence artificielle
intelligence artificielle

10 chiffres clés sur l’intelligence artificielle

Le « Deep Learning » a été classé parmi les dix technologies d’avenir par le MIT en 2013. Des projets de simulation du cerveau comme Human Brain naissent et sont en voie de passer de la science-fiction à la réalité. Le marché mondial des machines intelligentes a été évalué en tout à 15,3 milliards de dollars en 2019 par la BBC Research. Bref, l’intelligence artificielle a de l’avenir devant elle et le cabinet Motley Fool dresse le portrait de cette technologie révolutionnaire en 10 chiffres clés. 

Actuellement, 40% des transactions sur les marchés boursiers sont générés sans intervention humaine. Certaines IA sont également capables de fournir une aide à la décision comme l’algorithme VITAL, membre du conseil d’administration de Deep Knowledge Ventures, qui participe aux décisions d’investissement en analysant les bilans comptables des entreprises potentiellement intéressantes. Bref, l’IA prend du pouvoir, de plus en plus de pouvoir (pour le plus grand malheur de Stephen Hawking). Et voici les 10 chiffres clés sur cette technologie.

80% de cadres en faveur de l’intelligence artificielle

En améliorant la productivité des travailleurs et promouvant la création de nouveaux postes, l’IA se révèle être un partenaire parfait pour les entreprises. Ainsi, selon le cabinet Motley Fool, 80% des cadres estiment que l’intelligence artificielle peut être un très bon promoteur pour la croissance d’une société et 32% ont affirmé que la reconnaissance vocale était la technologie artificielle la plus répandue dans leurs affaires. Actuellement, de plus en plus de grands groupes tels que Facebook ou Microsoft usent des chatbots, des IA servant d’agents conversationnels tandis que dans le domaine de la santé, on a IBM Watson qui est utilisé par près de 30 entreprises pour exploiter des milliers de données médicales.

45%

Tel est le pourcentage d’entreprises innovantes et à forte croissance qui prévoient d’employer plus de machines intelligentes que de personnes d’ici 2018. Espérons que d’ici là, le revenu de base universel sera mis en place…

5 milliards de dollars sur le marché

Selon le cabinet Markets and Markets, le marché de l’intelligence artificielle pèsera 5 milliards de dollars d’ici 2020, que ce soit dans la publicité, la logistique, la distribution, la finance, les médias ou les assurances. Entre 2015 et 2020, la croissance du chiffre d’affaire total réalisé par les entreprises de l’IA devrait tourner autour des 53%.

5,4 milliards de dollars dans la poche des startups

Actuellement, il existe 1046 startups basés sur l’intelligence artificielle et un nombre de 200 investisseurs pour une valorisation moyenne de 5,2 millions. Parmi eux : PandaWhale, Zero Slant, Autonomous, Crux et Humanoïd. 5,4 milliards de dollars est le montant des investissements qui devraient se faire à destination des startups de l’intelligence artificielle.

L’assistant virtuel, l’accompagnateur d’une majorité d’utilisateurs de téléphones

Seulement 2% des utilisateurs d’iPhone n’ont jamais utilisé Siri et seulement 4% n’ont jamais fait connaissance avec Google Now, selon une étude de Carolina Milanesi. Même s’ils sont beaucoup à utiliser un assistant virtuel, 62% affirment n’utiliser que très peu l’assistant d’Android et de même pour 70% des usagers d’Apple. Ainsi, bien que l’IA et les chatbots progressent, beaucoup de personnes ont du mal à s’adresser à ces agents conversationnels.

40% des interactions utilisateurs/assistant virtuel se feront via le cloud

Bien que beaucoup de personnes ne soient pas friandes des assistants virtuels, « ils décideront à votre place » écrit le rédacteur du Motley Fool. Rassurant…Selon le cabinet Gartner, 40% des interactions entre les usagers et les assistants virtuels auront lieu via des informations hébergées sur cloud.

85% d’interaction entre IA et client

Déjà bouleversé avec l’omnical et la stratégie phygitale, le service client est en voie de totalement changer d’ici la fin du siècle. Ainsi, 85% d’interactions avec le client ne nécessiteront plus de main d’oeuvre humaine. Un chiffre réaliste vu l’essor des chatbots et des assistants virtuels.

16% d’emplois menacés par les IA

D’ici 2030, dites bonjour au chômage ! 16% d’emplois devraient être remplacés par une intelligence artificielle d’ici là. Heureusement, des emplois devraient être créés pour assurer la maintenance de ces intelligences artificielles ce qui réévalue la disparition de postes à moins de 7%, selon le cabinet Forrester. Un mal pour un bien donc.

Hausse des GPUs

Fini les CPU, bienvenue aux GPUs ! Alors qu’on avait l’habitude d’user des unités de traitement centrale, aujourd’hui, on préfère les unités de traitement graphique comme le processeur Tesla de Nvidia. Il devrait y avoir un bouleversement du marché des composants électroniques avec une reconfiguration des acteurs clés.

 6 milliards d’appareils pour l’IA

Selon le cabinet d’études Gartner, d’ici 2018, le nombre d’objets connectés s’évaluera à 6 milliards. Tandis que d’ici 2025, chaque foyer disposera d’une trentaine d’objets connectés.

A lire également

petit dejeuner connecte une

Vous ne comprenez rien à l’IoT ? Organisez un petit déjeuner connecté

IoT ? Késaco ? L’internet des objets fait la connexion entre le monde physique et …

1 commentaire

  1. Une question d’ancien:
    Quand les robots « IA » seront-ils capables de capter les pensions de retraite des actifs « I non A »?
    Après nous le déluge…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *