Accueil > Ecosystème IoT > Fusion-acquisition > Arm serait sur le point d’acquérir Treasure Data pour 600 millions de $
arm treasure data

Arm serait sur le point d’acquérir Treasure Data pour 600 millions de $

Arm se préparerait au rachat de Treasure Data. Selon les informations recueillies par Bloomberg, le fabricant de puces britanniques investirait 600 millions de dollars dans cette société qui lui permettrait de grandir sur le marché de l’IoT.

Depuis le rachat d’Arm par Softbank, le concepteur de puces britannique ne jure que par l’IoT. Après avoir investi auprès de Swim.ai, la célèbre firme s’apprêterait à effectuer la deuxième acquisition la plus importante de son histoire après le rachat d’Artisan Components en 2004 (705,9 millions de dollars). Selon les journalistes de Bloomberg informés par des sources anonymes proches du dossier, Arm se préparerait l’acquisition de Treasure Data pour 600 millions de dollars. Les sources conservent leur anonymat puisque cette opération n’est pas encore public. Ni Arm, ni Treasure Data n’ont commenté les dires de Bloomberg.

Treasure Data développe des outils de gestion et d’analyse des données. Fondée en 2011 à Mountain View, l’entreprise spécialisée dans le data management cible les grands groupes souhaitant analyser leurs données en provenance de multiples sources. Elle vise des secteurs comme l’automobile, le retail, le divertissement, le marketing et l’IoT.

Arm s’intéresserait à la plateforme Data Management de Treasure Data

Son produit phare se nomme Treasure Data Enterprise CDP (CDP pour Customer Data Platform). Il permet de réunir les données des clients d’une entreprise et de les analyser en temps réel afin d’obtenir des profils de consommateurs, leurs ressentis sur un produit, etc.

Avec cette plateforme, Treasure Data applique le même principe dans l’IoT. L’entreprise y ajoute une couche de machine learning afin d’optimiser la maintenance, de réduire les coûts opérationnels et de détecter plus rapidement les problèmes. Mitsubishi utilise la plateforme pour connecter des capteurs placés sur 3000 éoliennes et réaliser la maintenance prédictive des turbines. Pioneer s’en sert pour analyser le comportement des automobilistes propriétaires d’un véhicule équipé de son système télématique. Les données des véhicules et les conditions de conduite sont également prises en compte afin que les constructeurs améliorer leurs produits et facilitent leur maintenance.

Au total, Treasure Data a levé 54,1 millions de dollars. Son dernier tour de table date de novembre 2016. Elle avait récolté 25 millions de dollars en Série C auprès de Sierra Ventures et de SBI, une ancienne filiale de Softbank.

Une stratégie d’investissement dans l’IoT portée par Softbank

Softbank qui a racheté Arm en 2016 pour 31 milliards de dollars pousse les investissements dans les domaines de l’intelligence artificielle, de la conduite autonome, de la robotique et de l’IoT. En 2017, le groupe bancaire japonais a investi 34 milliards de dollars dans des entreprises technologiques dans le cadre de son fonds Vision de 100 milliards de dollars.

 L’acquisition de Treasure Data par Arm serait logique. La firme basée à Cambridge n’a de cesse de faire grandir sa plateforme Mbed IoT Device Platform, notamment en intégrant Stream Technologies. Cette société rachetée en juin dernier propose une solution de gestion de connectivité qui facilite le déploiement et les mises à jour. Un acteur de cette envergure permettrait de compléter la solution afin de proposer des offres de bout en bout.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend