Accueil > Entreprises > AT&T > Austin et Indianapolis auront droit à la 5G en 2017 avec AT&T
AUSTIN 5G AT AT

Austin et Indianapolis auront droit à la 5G en 2017 avec AT&T

Alors qu’en France vient de faire sa première démonstration publique de la 5G,  AT&T, un des FAI leaders aux États-Unis a annoncé le déploiement du successeur du LTE au cours de l’année 2017 en commençant par les villes d’Austin et d’Indianapolis. Quelle est la clé de la réussite du FAI ? Explications. 

La guerre des opérateurs autour de la 5G a bel et bien commencé. Depuis le Mobile World Congress 2016 et les démonstrations de débits spectaculaires, mais limitées, Les FAI veulent partout dans le monde débuté le déploiement de cette nouvelle technologie.

AT&T a annoncé le premier février lors d’un événement se déroulant à San Francisco le déploiement de sa « 5G Evolution ». L’installation de ce banc d’essai commencera tout d’abord par la ville d’Austin au Texas, puis un peu plus tard à Indianapolis. Elle utilisera la technologie actuelle d’AT&T en la matière. Cette dernière nommée Network 3.0, une plateforme aussi appelée Indigo, profite d’une mise à jour logicielle pour améliorer la vitesse des équipements déjà installés.

Une fausse 5G à Austin ?

Le débit minimum attendu par les techniciens de la firme est de 400 Mbps, soit 40 fois le débit moyen actuel de la 4G, pour l’instant loin du Gigabit théorique promis. Pour justifier cela,   le communiqué de presse commence par cette explication :

« Votre expérience avec le réseau va au-delà d’une histoire de débit exprimé en Gigabit. C’est bien plus que la vitesse et du flux. Il s’agit de savoir ce que vous pouvez faire avec cette connectivité. Il s’agit de sécurité et de la protection de la vie privée. Il s’agit d’être alimenté par les données.  Il s’agit de pouvoir contrôle par logiciel et d’embrasser l’innovation portée par la communauté open source ».

Il s’agit surtout de tester des fonctionnalités comme le streaming, avec la diffusion  du service Direct TV Now et le téléchargement de fichiers. L’utilisation de l’appellation 5G ressemble fortement à une opération de communication. Que nenni. AT&T va bien tester cette technologie sur les bandes de fréquence 39 GHz, 28 GHz et celles sous les 6GHz.

AT&T est bien évidemment tournée vers les technologies de l’IoT. Ce n’est pas le sujet principal de ce test.Dans cette phase de déploiement, il sera surtout question d’approuver le modèle déjà testé en milieu industriel pendant l’hiver à Austin. Il faudra tout de même attendre le standard approuvé par le 3GPP. Ce dernier devrait voir le jour en 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend