in

Avanquest signe avec Carrefour en faveur des objets connectés

Carrefour

Avanquest Software vient de signer un contrat avec Carrefour dans le domaine de l’Internet des objets. Les deux entreprises s’associent autour de la technologie « myDevices », une plateforme qui permet aux clients de gérer en toute sécurité leurs objets connectés.

Avanquest Software est une entreprise française spécialisée dans la production de logiciels pour des systèmes d’exploitation tels que Microsoft Windows, Macintosh OX et des appareils mobiles (smartphones et tablettes). Créée en 1984, elle fait partie des premières entreprises de nouvelles technologies à s’implanter en France. Élue « Meilleure Société Européenne » dans la catégorie Fusions et Acquisitions Transfrontalières en 2008,  elle fournit depuis de nombreuses années de nombreux produits adaptés à la plupart des plateformes, que ce soit dans l’éducation, la décoration intérieure, les jeux…et maintenant l’IoT.

Les objets connectés ont le vent en poupe chez Carrefour

Carrefour est le premier hypermarché de France et l’un des premiers à lancer le concept d' »hypermarché connecté« . Dans le magasin, il existe 55 000 références équipées d’étiquettes électroniques avec puce NFC (Near Field Communication), des étiquettes permettent de renfermer de nombreuses informations sur les produits, et notamment la géolocalisation. Avec l’application « C-où » développée pour le magasin, on peut retrouver le produit de notre choix plutôt que de perdre notre temps entre les étalages. Après l’échec de sa montre connectée SimWatch, le géant de la distribution a rendu son application « C-où » compatible avec les montres connectées dans le but de s’imposer peu à peu sur le marché des objets connectés. Un but déjà bien affiché avec Pikit, son objet connecté pour faire ses courses, qui permet de rendre Drive plus simple et plus rapide dans son usage.

En s’associant à Avanquest Software, Carrefour veut développer sa stratégie phygitale et permettre aux clients d’avoir une gestion unifiée, simplifiée et sécurisée de tous leurs dispositifs connectés via la plateforme « myDevices« .  » Ce contrat avec un acteur de premier plan comme Carrefour conforte Avanquest dans sa stratégie d’innovation dans les objets connectés mise en œuvre depuis l’arrivée de Pierre Cesarini à la tête du groupe, certain que ce domaine représente la prochaine révolution du secteur des hautes technologies où Avanquest se devait de se positionner« , a souligné le groupe Internet.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.