Accueil > Entreprises > Intel > Brian Kraznich, le CEO D’Intel, démissionne
brian kraznich intel

Brian Kraznich, le CEO D’Intel, démissionne

Brian Kraznich doit précipitamment quitter le siège de PDG d’Intel après la découverte d’une relation consentie avec un employé de l’entreprise. Bob Swan, CFO assurera l’intérim.

Dans un communiqué de presse publié le jeudi 21 juin 2018 par Intel, on apprend le départ de Brian Kraznich, le CEO de la société depuis 2013. Son départ a été précipité après la découverte « d’une relation consentie » passée entre le PDG et un ou une collaborateur/trice. Le genre de l’employé d’Intel n’est effectivement pas précisé.

« Une enquête en cours menée en interne et en externe a confirmé la violation de la règle de non-fraternisation qui s’applique à tous les dirigeants. Étant donné que l’entreprise attend de tous les employés qu’ils respectent les valeurs d’Intel et le code de conduite interne, le conseil d’administration a accepté la démission de Brian Kraznich« , peut-on lire dans le communiqué de presse.

Un pilier d’Intel doit quitter le navire

Âgé de 58 ans, le CEO de l’entreprise installé dans ce fauteuil depuis 2013 doit involontairement entamer une nouvelle aventure professionnelle ou envisager de prendre sa retraite anticipée. Il travaillait chez Intel en tant qu’ingénieur depuis 1982. Après plusieurs promotions, il devint vice-président de la firme en 2005. Puis, il a encore grimpé les échelons jusqu’au plus haut poste de l’entreprise.

Pour le remplacer temporairement, le conseil d’administration d’Intel a choisi Bob Swan, vice-président exécutif et Chief Financial Officer depuis 2016. Comme souvent dans ce genre de situation, c’est le grand responsable des comptes qui assure l’intérim.

Bob Swan remplace temporairement Brian Kraznich

« Le conseil d’administration croit fortement dans la stratégie d’Intel et nous sommes confiants dans la capacité de Robert Swan à diriger l’entreprise pendant que nous conduisons une recherche active d’un nouveau PDG. Bob a fortement contribué au développement et l’exécution de la stratégie d’Intel et nous savons que l’entreprise sera dirigée sans heurt. Nous apprécions les nombreuses contributions de Brian chez Intel », a déclaré Andry Bryant, Chairman du fondeur.

Dans ce communiqué de presse, le fondeur californien tient à rassurer les investisseurs en promettant « un second trimestre record » évoquant un chiffre d’affaires de 16,9 milliards de dollars durant cette période. Bob Swan ajoute que la stratégie centrée sur les données « est en bonne voie ». Le conseil d’administration n’a pas précisé quand le successeur de Brian Kraznich sera nommé.

Sources & crédits Source : - Crédit : Photos : UTC USC Flickr CC 2.0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend