Accueil > Tendances > Monde > Les fournisseurs de datacenters profitent du déploiement de l’IoT
datacenters iot

Les fournisseurs de datacenters profitent du déploiement de l’IoT

Vertiv, un fournisseur d’équipement et de services pour les datacenters voulait en savoir plus concernant l’impact de l’IoT et du Cloud sur son activité. Pour ce faire, l’entreprise américaine a commandé une étude à 451 Research.

Le cabinet 451 Research a interrogé 700 entreprises dans 7 pays, notamment dans quatre pays européens (États-Unis, Inde, Chine, Royaume-Uni, France, Allemagne et Italie). L’analyse porte dans un premier temps sur l’adoption du Cloud.

D’une simple tendance, il y a dix ans, le nuage informatique est devenu un support important des services informatiques. Les données sont principalement stockées dans des environnements de colocation, de cloud privé hébergé ou de cloud public externalisés.

Une certaine méfiance concernant le Cloud public

Il y a tout de même une certaine méfiance des équipes IT par rapport au Cloud public. Si la majorité des entreprises souhaitent leur programme d’externalisation des données, près de 45 % des  Français sondés déclarent maintenir leurs informations au sein de datacenters locaux.

En Allemagne (40 %), au Royaume-Uni (44 %) et en Italie (33 %), le partage entre Cloud et stockage in situ est similaire. L’on pourrait penser que cela découle d’une vision européenne du Cloud. Or, 41 % des entreprises américaines maintiennent leurs datacenters locaux.

Cette tendance que l’on pourrait considérer comme conservatrice découle des observations des pôles IT. Les problématiques d’expansion, d’interconnexions, de coûts, du temps de réponse des Cloud publics, et surtout de délais de provisionnement ou de Service Level Agreement (SLA : le contrat de services déterminés entre une entreprise et un fournisseur NDLR) motivent la demandent en Cloud privé.

L’Edge Computing et l’IoT favorisent l’adoption des datacenters

datacenters etude

Selon Vertiv et 451 Research, cela favorise la colocation dans les datacenters. En ce sens la croissance des projets IoT pourrait rapidement changer la donne.

Première information d’importance, 98 % des 700 entreprises interrogées déclarent mener au moins un projet IoT. En Europe, les déploiements sont encore limités, tandis que la plupart des acteurs (64 %) testent les technologies. Seulement 22 % des entreprises allemandes déclarent avoir déployé largement leurs activités IoT. En France, ils sont 21 % à répondre la même chose. L’Italie (19 %) et le Royaume-Uni (17 %) sont un peu plus en retard.

Oui, on peut effectivement parler de retard en Europe au vu des activités des sociétés chinoises (55 %), américaines (40 % et indiennes (39 %). Dans les sept pays étudiés, les secteurs où les déploiements sont les plus avancés sont la santé (41 %), les services financiers (36 %) et la fabrication (31 %).

Vertiv estime que les fournisseurs de datacenters peuvent tirer leur épingle du jeu. Certains d’entre eux, principalement les fabricants d’équipements comme Dell, HPE ou encore Hitachi poussent l’adoption du Edge Computing.

Le traitement local des données qui facilitent l’analyse en temps réel des actifs d’une entreprise est un enjeu important de l’IoT. Enfin, il est bon de noter que cette étude repose sur un sondage dans 7 pays. Il conviendrait de la mettre en perspective en interrogeant un plus large panel d’entreprises en provenance d’autres pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend