outils big data cloud

IBM présente quatre nouveaux outils Big Data

Décidément, ça bouge du côté des concepteurs de plateforme IoT. Après l’annonce du Hub de Microsoft Azure et le rachat de Jasper Technologies par Cisco, voilà qu’IBM revient à la charge avec quatre nouveaux outils Big Data. 

IBM Compose enterprise, Predictive analytics, Graph, et Analytics Exchange rejoignent le portefeuille de la compagnie, nommé Cloud Data Services.

Ces outils Big Data sont conçus pour les développeurs et les data scientist afin de leur faciliter la tâche dans l’analyse de données, notamment dans l’IoT.


Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud


Une gamme très complète d’outils Big Data

cloud data services outils bid data

IBM Compose Enterprise permet de gérer et de déployer des bases de données open source sur des serveurs cloud dédiés. Big Blue y ajoute un support 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, ainsi que l’automatisation de certaines tâches.

Predictive analytics repose quant à lui des algorithmes de Machine Learning. Les ingénieurs informaticiens peuvent facilement créer leur propres modèle d’apprentissage et les installer grâce à une bibliothèque d’applications. L’objectif, faire des analyses prédictives sur des produits en se passant du Data Scientist.

IBM Graph est un service base de données spécialisé dans les graphes, mise en place à l’aide du framework Apache ThinkerPop. Les développeurs peuvent ainsi créer des applications pour faire des recommandations en temps réel, prévenir des possibles fraudes ou faire de l’analyse de réseau IoT. 

Les exécutions sont nombreuses, un site d’e-commerce pourra par exemple faire des propositions judicieuses aux consommateurs d’après leurs précédents achats.

Enfin, Analytics Exchange est un catalogue comprenant 150 jeux de données publiques comprenant des datas environnementales, gouvernementales et économiques. Ils peuvent être intégrés directement dans des applications.

Maîtriser le marché

Ces outils Big Data ouvrent de nouvelles possibilités pour les entreprises qui en ont besoin. Les développeurs voient leur travail facilité. L’hyper-présence du géant de l’informatique sur ce marché en ce moment montre sa volonté de créer un monopole.

Face à ses concurrents, la compagnie possède des moyens considérables, notamment dans le domaine du Machine Learning avec son superordinateur Watson.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *