in , ,

Iot World : l’industrie française réclame l’Internet des Objets

iot world france industrie

Dans le cadre du salon IoT World se déroulant à Paris expo Porte de Versailles le 23 et 24 mars prochain, une étude réalisée par Pierre Audouin Consulting, un cabinet d’analyse se penche sur le cas français. Le dynamisme de ce secteur passe principalement par les entreprises en demande de logiciels et de services.

Les entreprises ont aussi besoin de l’IoT. C’est un des défis qui se présentent aux entrepreneurs pour moderniser l’industrie. Le marché de l’internet des objets dans notre pays est en bonne voie, une courbe de croissance de 15 % est prévue jusqu’à 2019. Cela représente près 20 milliards d’euros contre 12 milliards en 2015. Ce sont les services et les logiciels qui porteront la croissance de ce marché en France.

iot World etude
Etude réalisée par le cabinet PAC dans le cadre du salon IoT World

C’est le résultat de l’étude menée par Pac dans le cadre du salon IoT World se tenant les 23 et 24 mars prochain à Paris. Selon les données recueillies par le cabinet d’analyse, les services représenteront 43 % des parts du marché de l’IoT en 2019 et les logiciels 12 %.

pcloud

Comme le graphique ci-dessous l’indique, l’année dernière ces deux parts étaient respectivement de 38 % et 10 %, cela donne une croissance de 5 % pour le premier secteur et 2% pour le second. De son côté, le Hardware devrait perdre de la vitesse, il passerait de 19 à 17 %, tandis que le reste des activités baisserait de 33 à 28 %.

Les applications sont nombreuses, de la voiture connectée en passant par la santé ou la consommation d’énergie. Les entreprises traditionnelles non spécialisées dans ces domaines auront donc besoin d’investir dans l’intégration d’écosystèmes pour à la fois créer les produits connectés de demain et optimiser les performances des usines.

Les manufactures en tête des investissements

iot World etude part
Suite de l’étude dans le cadre de l’IoT World

En ce sens, la seconde partie de l’étude est particulièrement intéressante. Sur 400 entreprises interrogées, 88 % des manufactures considèrent l’IoT comme moyennement à très important, contre 73 % pour tous les autres secteurs. Les 12 % restants ne voient peu ou pas d’importance à l’utilisation de ces technologies.

Dans les deux prochaines années, 52 % des manufactures vont continuer leur investissement et 29 % d’entre elles vont les augmenter. Dans les autres secteurs,  51 % des sondés vont perpétrer sur leur lancer et 20 % de ces entreprises prévoient des dépenses supplémentaires.

Tous secteurs confondus, 19 % des entreprises ne se souhaitent pas investir dans ce domaine. Dans l’enquête, les raisons de cette méfiance ne sont pas expliqué.

Quelques peurs à surmonter

Une des raisons les plus souvent évoquées par les entreprises et les gouvernements, la sécurité. La peur de perdre le contrôle, de ne pas pouvoir maîtriser son environnement semble partagée. A ce premier frein s’ajoute la formation des employés qui doivent parfois changer leur façon de travailler.

Puis viennent les limitations techniques, notamment en terme de réseau. Il faut bien comprendre que la masse de données en transhumance ou stockées sur les serveurs ne cesse d’augmenter. Ce qui est perçu comme la troisième révolution industrielle demande l’apport de nouvelles technologies comme le LiFi ou la 5G, des réseaux sans-fil en cours de développement.

Le salon de l’IoT World est justement là pour informer les entreprises, leur présenter les innovations de l’Internet des Objets et prouver que la transformation de l’entreprise française est non seulement possible, mais nécessaire pour gagner en compétitivité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *