Accueil > Ecosystème IoT > Evénement > CES > Des interrupteurs connectés à Alexa au cœur de l’offre de Legrand
legrand living now

Des interrupteurs connectés à Alexa au cœur de l’offre de Legrand

Lors du CES 2019 à Las Vegas, Legrand a présenté une gamme d’ interrupteurs connectés dotés d’un assistant intelligent, un nouveau portier connecté et un miroir intelligent. Ces produits sont autant adressé au grand public qu’aux spécialistes de l’immobilier.

Très tôt ce matin heure française, Legrand a dévoilé trois nouveautés. La première consiste à l’intégration d’un assistant vocal dans les gammes d’interrupteurs connectés. Grâce à Amazon Alexa, ses derniers sont contrôlables à la voix afin de piloter à distance l’éclairage, mais aussi les différents services Alexa.

Legrand intègre Amazon Alexa dans ses interrupteurs connectés

legrand celiane alexa

Concrètement, il s’agit d’une version “built-in” de l’assistant vocal. Legrand a notamment adapté l’interrupteur type de la gamme Céliane conçue avec Netatmo. Il y a intégré quatre microphones et une petite enceinte qui permettent de bénéficier des mêmes avantages qu’avec une enceinte Echo. Un bouton permet d’activer ou de désactiver l’enregistrement de la voix. Enfin, une molette permet de contrôler le volume. Pour ne pas les bricoleurs et les électriciens, l’installation ne diffère pas de celle d’un interrupteur classique. De même pour l’interrupteur Living Now qui propose les mêmes fonctionnalités.

Jérôme Boissou, Responsable du Programme Eliot chez Legrand explique : “nous voulons intégrer tout l’assistant vocal dans une ’interface utilisateur simple”. Il s’agit donc d’étendre la portée d’Amazon Alexa à toute la maison.

Le spécialiste des équipements électriques pour la maison a fait le choix dans un premier temps d’embarquer l’assistant habituellement présent dans les enceintes Echo. Selon Jérôme Boissou :

“Quand Google sera prêt pour nous intégrer son SDK auprès de Legrand, nous intégrerons Google Assistant. Si demain d’autres sont prêts à le faire, nous collaborons avec eux”.

Legrand ne veut pas freiner l’imagination de ses utilisateurs et encore moins les perturber. Si l’on peut enclencher de la musique (par exemple, une berceuse dans la chambre de bébé), demander la météo ou contrôler son thermostat Netatmo Smarther, ces appareils restent des interrupteurs. Le bouton central permet notamment de lancer une commande sans avoir à la déclamer.

Legrand veut simplifier l’assistant vocal

 

Toutes ces précautions d’usage visent à favoriser l’adoption des interrupteurs connectés chez les particuliers. “Il y a une claire volonté des utilisateurs d’acheter des produits connectés parce qu’ils apportent de la valeur d’usage supplémentaire”, déclare le responsable marketing du programme Elliot.

Le groupe qui a prévu le lancement de ses produits en juin de l’année 2019 s’est basé sur une étude commandée à l’Ifop. Selon cette dernière, “la commande vocale suscite un vrai intérêt chez les Français (77%)”, dixit le communiqué de presse. Du même coup, Legrand propose ses produits à 149,99 euros, un tarif de lancement abordable.

Legrand annonce également le portier connecté Classe 100x. C’est le petit frère du Classe 300, un équipement vidéo connecté qui permet de savoir qui sonne à sa porte et lui parler. Le nouveau produit est moins cher (490 vs 690 euros). Le Classe 100x sera disponible en juin 2019.

Au CES 2019, la société basée à Limoges présente aussi un miroir intelligent. Pour cela, elle s’est associée à CareOS, l’éditeur d’un système d’exploitation dédié au monde de la beauté et du bien-être. Sans même toucher le miroir, l’utilisateur peut contrôler la température et l’éclairage de sa salle de bain.

Des solutions pour les professionnels du Tertiaire au CES 2019

legrand advanced sensor

L’entreprise française qui a reçu un Innovation Award CES 2019 dans la catégorie Smart Home avec Living Now ne s’adresse pas seulement aux particuliers. Elle vise également les bailleurs, les promoteurs immobiliers qui sont en recherche d’innovation. Les gammes d’interrupteurs et de portiers connectés peuvent également prendre place dans les locaux professionnels.

Legrand n’oublie d’évoquer ses solutions réservées au tertiaire. La technologie Advanced Sensor permet notamment de lutter contre les réservations fantômes. En partenariat avec Microsoft Office 365, elle donne une visibilité en temps réel de l’occupation du salle de réunion. Si un emplacement est vide, alors il est rendu disponible pour ceux qui le souhaitent.

Enfin, le groupe présente un bloc autonome d’éclairage et de sécurité (BAES) connecté. Déjà disponible en Australie et en Nouvelle-Zélande, il sera commercialisé en avril 2019 en France. Depuis l’application, le gestionnaire d’un bâtiment tertiaire obtient le niveau de batterie du BAES. Cela permet de mieux gérer ces blocs autonomes qui doivent absolument fonctionner en cas de panne électrique.

Sources & crédits Source : - Crédit : Photos : Legrand
Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend