Accueil > Ecosystème IoT > Fusion-acquisition > Legrand acquiert Netatmo pour renforcer son activité IoT
netatmo legrand

Legrand acquiert Netatmo pour renforcer son activité IoT

Le fabricant de matériel électrique Legrand annonce ce 15 novembre la signature d’un accord pour l’acquisition de Netatmo pour un montant non dévoilé. Un moyen pour le groupe Limousin de renforcer sa présence sur le marché de la maison intelligente.

Netatmo est l’une des startups françaises les plus reconnues dans le domaine de la Smart Home. Fondée en 2011 par Fred Potter, elle a bénéficié d’une croissance rapide. Aujourd’hui, elle réalise un chiffre d’affaires annuel de près de 45 millions d’euros et emploie pas moins de 225 personnes.

Cette réussite émane de la popularité de ses produits. Ses thermostats connectés, ses caméras intelligentes, ou encore ses stations météo connectées sont bien accueillis par les consommateurs. Pas moins de 1,3 million de produits sont actifs.

Pour en arriver là, la société installée à Boulogne Billancourt a levé au total 34,5 millions d’euros. Le premier tour de table lui avait permis de récolter 4,5 millions d’euros en juin 2013 auprès de quatre investisseurs : Iris Capital, Pascal Cagni, C4 Ventures et BPIfrance.

Un rapprochement naturel

C’est lors de la seconde levée de fonds en 2015 que Legrand était devenu actionnaire majoritaire de Netatmo. La startup avait alors bénéficié d’un apport de 30 millions d’euros.

Le rapprochement des deux sociétés était évident. Netatmo et Legrand multiplient les collaborations. Cependant, c’est la première fois que le groupe Limousin s’offre une startup.

L’intégration de Netatmo se fera normalement sans heurt. La marque sera intégrée au portefeuille de Legrand. Les produits de la startup viendront compléter les gammes proposées par le groupe. Celui-ci vend notamment des interrupteurs, des prises, des sonnettes et carillons connectés. Précisons que la startup a participé à la conception de deux premières catégories de produits sous les noms Céliane with Netatmo et Living Now with Netatmo.

Legrand souhaite accroître son influence sur le marché de la maison connectée

En ce sens, les 130 ingénieurs de la startup vont aider le fabricant d’équipements électriques à développer des solutions reposant sur l’intelligence artificielle et l’intégration du logiciel au sein des produits. Par ailleurs, il s’agit d’améliorer l’expérience utilisateur.

Ce rachat permettra également de dynamiser son programme Eliot, une initiative mondiale qui vise à accélérer le déploiement de l’Internet des Objets dans l’offre du groupe. Cela passe par le développement de solutions connectées, la création d’infrastructures adaptées et la promotion de l’interopérabilité dans l’écosystème de partenaires de Legrand. Pour l’occasion, Fred Potter devient le directeur technique de ce programme.

En adoptant une stratégie similaire à celles des géants du Web Apple, Amazon et Google, Legrand veut accroître la part que représentent les objets connectés dans son chiffre d’affaires. Selon BFM, celle-ci représentait en 2017 “un peu moins de 10 %” des gains du groupe, environ 488 millions d’euros.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend