Headquarters Jawbone

Une levée de fonds de 165 millions de dollars pour Jawbone

La société San-Fransiscaine Jawbone, bien connue des technophiles pour ses bracelets connectés et trackers d’activité UP, vient d’annoncer une levée de fonds de 165 millions de dollars, notamment auprès du Kuwait Investment Authority. Une arrivée de fonds qui divise aussi sa valorisation par deux.

Jawbone lève 165 millions de dollars auprès du KIA

Petite piqûre de rappel : Jawbone est une entreprise américaine fondée an 1999, à San Fransisco. Elle est spécialisée dans les objets connectés dédiés au suivi de l’activité physique, comme le prouve sa série de trackers et bracelets connectés UP. Le comptage du nombre de pas, de calories brûlées et de la distance parcourue sont des fonctionnalités bien répandues dans les objets de ce genre, qui connaissent une démocratisation rapide.

Ainsi, Jawbone est loin d’être seul sur ce marché. Après l’entrée en Bourse de son concurrent Fitbit l’année dernière, l’expansion des bracelets connectés Xiaomi en Amérique du Nord et en Europe, et bien sûr la compétition avec les fonctionnalités de tracking d’activité offertes par l’Apple Watch, il est logique de constater le besoin de développement de Jawbone.

Découvrez notre lead marketplace I.T

Jawbone

Ainsi, ce ne sont pas moins de 165 millions de dollars (151 millions d’euros) qui ont été levés par l’entreprise américaine. Une somme impressionnante, levée par certains des investisseurs habituels de Jawbone, comme Sequoia Capital, mais aussi d’autres moins… familiers. Une grande partie des fonds aurait en effet été levée auprès de KIA (Kuweit Investment Authority), un fonds souverain koweïtien.

A savoir que si cette levée de fonds peut paraître une bonne nouvelle pour Jawbone, elle divise la valorisation de l’entreprise par deux, la ramenant à 1,5 milliards de dollars. Peu ou prou la valeur qu’elle possédait en 2011.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *