magic leap floride une

Magic Leap, spécialiste de la réalité augmentée, lève 793 millions de dollars

Magic Leap, une startup méconnue basée en Floride a levé plus de 793 millions de dollars pour développer son projet impressionnant de réalité augmentée.

793,5 millions de dollars, c’est la somme impressionnante récoltée par la startup Magic Leap. Inconnue du grand public, elle a reçu l’approbation financière du groupe d’e-commerce chinois Alibaba, de Qualcomm, le fabricant de processeur et d’Alphabet, le holding comprenant Google.

Le cabinet Morgan Stanley et Warner Bros investissent également dans ce projet particulier.


Découvrez notre lead marketplace I.T


La startup floridienne n’en n’est pas à son premier coup d’essai. Après trois levées de fonds débutées en 2014, Magic Leap a récolté 1,39 milliard de dollars auprès de 13 investisseurs différents. Le tout en à peine deux ans. Au total, la société est valorisée à 4,5 milliards de dollars. Pourtant, un premier produit se fait toujours attendre.

Une technologie époustouflante

magic leap play

Magic Leap a de bons arguments pour séduire ses investisseurs. Son but, développer une technologie de réalité augmentée de type « cinématographique ». L’utilisateur serait ainsi capable d’interagir avec des éléments virtuels criant de réalisme.

Sur la vidéo de présentation, un utilisateur explore notre système solaire. Cette technologie fonctionne comme l’Hololens de Microsoft. A la différence que les objets reproduits profitent d’une modélisation poussée, proche de celle des effets spéciaux numériques au cinéma.

On comprend bien l’intérêt de Warner Bros dans ce projet. Alibaba, le géant du e-commerce chinois souhaite également mettre à profit cette technologie. Les consommateurs n’ont pas possibilité de visualiser des vêtements quand ils achètent sur le web.

C’est là que Magic Leap intervient avec son outil puissant. Observer un produit, comme en magasin deviendrait une chose courante. Des secteurs comme le jeu vidéo sont profiteront sûrement de cette avancée.

Maintenant, reste à savoir comment la société compte mettre en place son innovation. Va-t-elle l’intégrer aux lunettes et casques existants comme Google Glass ou Hololens ? Va-t-elle produire son propre produit ? Des questions qui restent à l’heure actuelle sans réponses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *