Accueil > Tendances > Marché > Le marché de la Smart City atteindrait 147 milliards de dollars en 2020
marché de la smart city oz

Le marché de la Smart City atteindrait 147 milliards de dollars en 2020

Une étude du cabinet américain MarketsandMarkets prévoit une forte croissance du marché de la Smart City. Il dépasserait 147 milliards de dollars en 2020.

La Smart City fait beaucoup parler d’elle en ce moment. Pourtant, elle n’est pas encore visibles dans les rues de nos villes. Selon une enquête menée par MarketsandMarkets aux États-Unis, ce marché passerait de 53,4 milliards en 2015 à 147,5 milliards de dollars en 2020. Il atteindrait une croissance de plus de 23 % par an.

Ce secteur de l’IoT semble porter par les projets de villes intelligentes qui fleurissent partout dans le monde. Plus de 200 projets de Smart Cities sont en préparation, elles apportent de fortes opportunités pour les spécialistes de l’Internet des objets : concepteurs de plateformes, consultants, et prestataires de services.

Gérer les données urbaines

Le cabinet d’étude remarque une croissance constante depuis 5 ans. L’arrivée massive des plateformes Cloud et IoT et des services correspondants sont des moteurs de cette embellie. L’intégration des produits de la maison connectée et des compteurs intelligents dans cet ensemble plus vaste sont aussi à prendre en compte.

Mais c’est avant tout la gestion des données qui porte le marché selon MarketsandMarkets. Le cabinet a repéré 5 segments dans ce grand ensemble de la ville intelligente qui inclue toutes les étapes pour arriver aux résultats escomptés. Dans les cinq prochaines années, il prévoit un taux de croissance élevé pour ce secteur lié aux données.

Sans modifier les infrastructures des cités, les technologies viendront s’ajouter aux systèmes existants. La startup Veniam propose par exemple un service de connexion WiFi dans la ville en intégrant des hotspots dans des flottes de véhicules, les taxis, les bus, etc.

Une domination sans conteste des États-Unis

Logiquement, le marché de la Smart City est largement dominé par l’Amérique du Nord. Les États-Unis avancent le plus grand nombre de projets. Le gouvernement s’est d’ores et déjà penché sur le sujet pour faire avancer la législation et avancer les financements.

Ensuite, l’Asie, le Moyen-Orient et l’Afrique sont les marchés les plus prometteurs, notamment à cause du besoin croissant d’infrastructures de grande taille. L’Europe n’atteint pas les mêmes résultats.

Des entreprises qui devront faire face à des obstacles

Sur le marché de la Smart City, les plus gros acteurs sont Bosch, Huawei, Intel, Schneider Electric, SAP SE, Symantec, ThingWorx et Verizon. Ils sont amenés à développer des solutions de grandes ampleurs. Le constructeur de smartphone chinois est le seul asiatique dans ce panel dominé par les entreprises américaines.

L’analyse remarque tout de même quelques obstacles non négligeables à cette croissance impressionnante. Les problèmes de sécurité et de protection de la vie privée, les mauvais placements financiers dans des standards inopérants et des politiques gouvernementales trop restrictives peuvent limiter cette expansion.

Le rapport complet se trouve ici moyennant finance.

1 commentaire

  1. Bonjour, je vous invite à utiliser le terme « Ville intelligente » au lieu de Smart City, un simple anglicisme. Mais encore, à afficher une politique de confidentialité de la gestion des données à la section « Laisser un commentaire », une règle de base en la matière. Cela dit, continuez votre bon travail, meilleures salutations !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend