Accueil > Entreprises > Ericsson > Orange annonce un partenariat avec Ericsson pour développer la 5G
orange IoT

Orange annonce un partenariat avec Ericsson pour développer la 5G

Orange vient d’annoncer un partenariat avec le suédois Ericsson pour accélérer dans la 5G et se préparer aux technologies de demain. 

Opérateurs téléphoniques et fournisseurs de réseaux dédiés aux objets connectés se préparent déjà la 5G. Prévu dans l’idéal pour 2020, ce nouveau standard sera plus performant et permettra de démocratiser l’Internet des Objets. Tous les grands acteurs technologiques sont déjà en train de travailler sur le sujet dans le but de prendre un temps d’avance sur la concurrence.

Il existe déjà quelques associations entre les différents acteurs dans chaque industrie. Notamment, on note le « 5G Automotiv Association » qui regroupe les fabricants et équipementiers de l’industrie automobile.

Établir des protocoles de communication fiables et sécurisés

En Europe, les opérateurs téléphoniques pourraient également s’allier pour travailler ensemble sur la 5G. Récemment, Orange a annoncé un partenariat stratégique avec le géant suédois Ericsson pour développer la technologie 5G pour se positionner sur le marché de l’IoT. En novembre 2015, l’ARCEP autorisait Orange à procéder à de tests sur la commune de Belfort. Aujourd’hui, il semblerait qu’Orange ait passé une nouvelle étape. Orange et Ericsson ont également pour projet d’entreprendre des tests grandeur nature en France.

Les opérateurs téléphoniques prépare donc le réseau de demain. Avec ce partenariat, les deux entreprises ont pour objectif d’expérimenter cette technologie d’avenir dans le cadre de l’Internet des Objets et du M2M. De nombreux axes de développement ayant déjà été abordés, il reste toutefois des zones d’ombre sur les protocoles de communication à établir, afin qu’ils soient sécurisés et fiables.

cnluixvxeaa2qqt

La 5G permettra une plus grande utilisation des ondes hautes fréquences dans le but d’augmenter la capacité de support d’information sur les systèmes. Réduire la latence sera, quoi qu’il arrive, indispensable pour de nombreux cas d’usages de l’IoT dans les domaines de la santé ou de l’autoconduite.

Destinée à être 10 à 100 fois plus rapide que la 4G, la 5G ne verra pas le jour avant longtemps, malgré la volonté de l’Union européenne de la déployer en 2020. Cela est en partie dû à la 4G, qui même quelques années après son déploiement, continue d’être améliorée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend