in , , ,

Royaume-Uni : 40 £ millions pour intégrer l’IoT dans les entreprises

Le Royaume-Uni a lancé un programme appelé IoTUK afin d’élargir l’utilisation de l’internet des objets dans les entreprises. Un investissement certes couteux pour le gouvernement, 40 millions de livres, mais ambitieux. En intégrant plus d’IoT dans les entreprises, le gouvernement souhaite une amélioration des services qui, espérons-le, apportera une nouvelle croissance économique pour les brittoniques.

L’IoT dans les entreprises pour une nouvelle croissance

Le Royaume-Uni a investi plus de 40 millions de livres dans un programme destiné aux entreprises de l’IoT. Le programme, nommé pour l’occasion IoTUK, a pour but de démontrer aux entreprises qu’ils peuvent avoir confiance dans la sécurité des objets connectés. Le gouvernement espère qu’en intégrant l’internet des objets dans leurs services, les entreprises seront à même de lancer une nouvelle croissance économique dans tout le pays.

IoTUK est soutenu par des incubateurs d’entreprises tels que Catapult. Le but est de faire progresser le leadership mondial du Royaume-Uni dans le domaine de l’IoT et d’accroître l’adoption de ces technologies dans les services fournis dans les secteurs privés et publics de l’entreprise.

pcloud

« Nous sommes à un point tournant dans l’évolution de l’internet des objets et le Royaume-Uni doit être prêt à maximiser le potentiel incroyable de la technologie à puce ».

– Neil Crockett, directeur général de la Catapult numérique

Des ateliers d’apprentissage IoT

atelier IoTUK
Des ateliers et des événements sont organisés par IoTUK dans tout le pays.

Des ateliers et des événements sont organisés partout dans le pays pour apprendre aux entreprises comment utiliser les technologies IoT. S’il est clair que l’IoT entame une révolution dans le monde de l’industrie, le principal obstacle à l’utilisation de cette technologie reste la méconnaissance et le manque d’apprentissage des salariés quant au fonctionnement de ces machines.

Gary Mintchell, conférencier sur la technologie et la production industrielle donne l’exemple d’une technologie utilisée dans la plupart des instruments de centrale Nucléaire : le HART (Highway Addressable Remote Transducer). Il explique que certains salariés sont incapables d’utiliser les innovations proposées et reste encré sur des technologies obsolètes et désuées car aucun apprentissage ne leur a été fourni.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *