Accueil > Ecosystème IoT > Levée de fonds > Sécurité IoT : Vdoo lève 32 millions de dollars en séries B
vdoo securité iot

Sécurité IoT : Vdoo lève 32 millions de dollars en séries B

Vdoo, une startup israélienne basée à Tel-Aviv a levé 32 millions de dollars en séries B. Cette jeune entreprise spécialisée dans la sécurité IoT développe Vision, un outil qui analyse et créer des périmètres de sécurité en 30 minutes.

Mercredi 24 avril, Vdoo, une startup israélienne basée à Tel-Aviv a levé 32 millions de dollars en séries B. Les investisseurs principaux sont WRV et GGV Capital, avec la participation de NTT DoCoMo, un opérateur mobile japonais. Au total, la jeune entreprise a récolté 45 millions de dollars.

Ses offres de sécurité IoT continuent de séduire. Elle développe Vision, une solution d’analyse automatisée des firmwares des équipements IoT. Celle-ci identifie les menaces et crée un périmètre de sécurité en 30 minutes en moins. Vdoo offre ensuite un guide de sécurisation pas à pas en corrigeant les backdoors, les mauvaises pratiques, les exploits potentiels, etc. L’outil s’assure enfin que les conseils ont été pris en compte.

La sécurité IoT séduit les investisseurs

Vdoo propose quatre autres produits. CertIoT propose une vérification des biais de sécurité potentiels, puis génère des tickets de certification et un tampon numérique attestant du niveau de sûreté. ERA ou Embedded Runtime Agent Protection offre une protection multicouche après inspection. Celle-ci s’installe automatiquement, et alerte en temps réel tout en étant directement embarquée dans l’objet connecté à protéger. La startup promet un faible impact sur les performances de l’appareil équipé.

Quicksand, est un “pot de miel”, un bot programmé pour agir comme un périphérique sur le réseau. Il permet de récupérer des informations sur le type d’attaques que peut subir une entreprise. Enfin, Whistler offre des notifications en temps réel concernant les alertes de sécurité en provenance des objets connectés.

Vdoo confiant pour la suite

Selon Vdoo, ces outils de sécurité IoT ont permis d’aider une douzaine de clients. En 18 mois, elle a détecté 100 000 problèmes de sécurité et 150 failles zero day. La startup a surveillé des produits grand public comme des Smart TV, des imprimantes ou des montres connectées. Elle s’est aussi attelée à la vérification du comportement de NAS, de passerelle VoIP, d’équipements médicaux ou encore de détecteurs de fumée connectés.

Clairement, Vdoo n’est pas le seul sur ce marché. Darktrace et surtout Armis proposent des solutions similaires. Cependant, Netanel Davidi, cofondateur et CEO de l’entreprise se veut confiant. Il pense que l’efficacité de ses produits convaincra des acteurs qui ont besoin de plus en plus de sécurité.

Selon lui la levée de fonds servira à améliorer les capacités d’analyses des outils. La startup bénéficie déjà de 70 millions de fichiers et 16 000 versions d’OS en provenance de systèmes embarqués. Elle permettra également d’étendre son écosystème de partenaires et de distributeurs. Pour l’instant, Vdoo travaille principalement avec des sociétés japonaises : NTT, Fujisoft, DNP, Macnina, et d’autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend