Accueil > Ecosystème IoT > Levée de fonds > Tile soigne son virage BtoBtoC et lève 45 millions de dollars
tile levee de fonds

Tile soigne son virage BtoBtoC et lève 45 millions de dollars

Après avoir vendu 20 millions de porte-clés connectés, Tile a semble-t-il besoin de fonds pour aborder sa nouvelle stratégie de manière sereine. L’entreprise basée à San Mateo a levé 45 millions de dollars en séries C.

Tile souhaite aller encore plus loin. Afin de mettre à bien sa nouvelle stratégie, elle lève 45 millions de dollars en séries C auprès de Francisco Partners, GGV Capital et Bessemer Venture Partners. Bryant Stibel et le groupe financier SVB clôturent ce tour de table.

Une levée de fonds pour pivoter

Fondée à la fin de l’année 2012, la startup Tile a rapidement pris la tête du marché de la géolocalisation connectée. Près de 4 millions de personnes utilisent quotidiennement ses porte-clés et balises dans 230 pays.

Ce succès, aussi convaincant soit-il, n’est plus synonyme de croissance.Le secteur arrive à saturation. L’entreprise n’a que trop tardivement pensé à la conception de services pour accompagner ses produits. De plus, la fabrication de capteurs connectés réduit probablement ses bénéfices. Pour autant, impossible de vérifier ces suppositions : la société communique très peu sur ses résultats.

Tile se concentre sur la signature de contrats de licence

Depuis près d’un an, Tile multiplie les partenariats avec des fabricants d’objets connectés comme Bose, Sennheiser ou Skullcandy. Par ailleurs, Qualcomm, Dialog et Nordic incluent la technologie de géolocalisation dans leurs composants Bluetooth. La somme levée va lui permettre le développement de fonctionnalités similaires pour un plus grand nombre d’accessoires.

Dans le communiqué de presse, on peut lire :

« Tile a été le pionnier de sa catégorie sur la géolocalisation intelligente », déclare Andrew Kowal, associé chez Francisco Partners. « La technologie Bluetooth va être incluse dans près de 30 milliards d’appareils commercialisés au cours des cinq prochaines années et Tile est sur le point de fournir une solution de recherche intégrée sur un marché en pleine expansion. Nous sommes extrêmement enthousiastes de nous associer à Tile qui rentre dans son prochain chapitre de son histoire de croissance. », conclut-il.

Tile mise donc sur cette stratégie de contrats de licence qui lui évite les phases d’industrialisation et de commercialisation de nouveaux types de produits connectés géolocalisés. Pour autant, elle n’abandonne pas ses porte-clés. Selon ses dires, la société note une croissance des ventes de 160 % en Europe au cours du dernier trimestre.

Obtenir des revenus récurrents avec le service premium

Par ailleurs, le service Premium lancé au mois d’octobre 2018 “dépasse les attentes” de Tile. Pour rappel, celui-ci offre un système d’alertes intelligentes, de remplacement de la batterie, un historique de localisation, le partage illimité, une extension de trois ans de garantie et un service client premium (par SMS). Il coûte 34,99 euros par an ou 3,49 euros par mois. Ce modèle économique devrait lui assurer des revenus récurrents.

Selon les informations recueillies par TechCrunch, Tile se concentre sur la technologie Bluetooth. Or ses limitations techniques ne permettent pas de réaliser la localisation d’un objet à plus de 100 mètres. Cela n’empêche pas les investisseurs de la soutenir dans son approche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend