CaaS - Containers as a service

CaaS : tout savoir sur les containers as a service

Le CaaS est un service de Cloud Computing qui permet de gérer des conteneurs et des clusters. Les utilisateurs s’en servent pour créer des applications riches et évolutives en toute sécurité.

Le CaaS ou container as a service est sûrement le service le plus important du Cloud Computing. Et comme tous les services Cloud, les utilisateurs ne payent que les ressources qu’ils utilisent. Mais le CaaS présente bien d’autres avantages.

Qu’est-ce qu’un CaaS ?

Un container as a service (CaaS) sert à télécharger, organiser, mettre à l’échelle, gérer,  lancer et arrêter des applications, des conteneurs et des clusters. Il s’agit d’un service Cloud Computing qui s’active depuis une interface de programmation d’application (API) ou une interface web. 

Les utilisateurs de CaaS sont généralement des développeurs de logiciels. Les fournisseurs de services cloud comme Google, IBM ou encore Amazon Web Services (AWS) proposent des canevas pour activer et gérer les conteneurs et les clusters. Un conteneur, comme Kubernetes ou Docker, permet de synchroniser et d’automatiser un logiciel sur différentes plateformes.

Le CaaS facilite l’utilisation et la gestion des conteneurs. Autrement dit, il améliore l’exécution d’un logiciel en s’adaptant aux différents environnements cloud ou autres. Le Container as a service propose une large gamme d’applications, ce qui le rend plus utile aux services informatiques.

Un conteneur, c’est quoi ?

Un conteneur regroupe dans une unité le code, les configurations ainsi que les dépendances d’une application ou d’un logiciel. Le but est de pouvoir tester ou d’exécuter cette application sur n’importe quel environnement informatique. Utiliser un conteneur permet également de détecter des dysfonctionnements ou des failles de sécurité avant le déploiement d’un logiciel. En d’autres termes, il s’agit d’une plateforme d’exécution d’une application. 

Le CaaS n’est pas une machine virtuelle (VM)

Certes, un conteneur peut servir de stockage pour la virtualisation d’une application. Toutefois, il est important de préciser qu’il est loin de constituer une machine virtuelle. Le conteneur utilise le système d’exploitation d’un ordinateur tandis que la machine virtuelle est dotée d’un système qui lui est propre. Par conséquent, il utilise moins de ressources dans la mémoire d’une machine. En réalité, le CaaS est considéré comme une sous-catégorie de l’IaaS.

L’infrastructure en tant que service

L’IaaS, ou l’infrastructure en tant que service constitue avec le SaaS (Software as a service) et le PaaS (Platform as a service) les catégories principales du Cloud Computing. Une IaaS sert à héberger les ressources informatiques d’une entreprise dans le Cloud. Elle peut servir à déployer une machine virtuelle (VM) et à installer des systèmes d’exploitation. Entre autres, l’IaaS utilise surtout des matériels physiques.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

Par ailleurs, un conteneur utilise moins de mémoire, donc il demande moins de maintenance qu’une machine virtuelle. Cette dernière consiste à virtualiser une infrastructure et non un logiciel ni une application. D’autre part, un PaaS consiste à stocker et déployer des logiciels depuis le cloud.

Le CaaS se trouve donc entre ces deux modèles de services. La différence réside dans le fait que les conteneurs constituent sa ressource de base.

Quels sont les avantages du CaaS ?

Les développeurs utilisent les services cloud CaaS pour plusieurs bonnes raisons, notamment pour la praticité des conteneurs et pour la sécurité. A cela viennent s’ajouter les autres avantages du Cloud Computing.

Pratique et sécurisé

Rappelons que les conteneurs sont indépendants du système d’exploitation. Aussi, ils mettent très peu de temps à se déployer. Grâce à cela, la mise en œuvre des applications et l’ajout de nouvelles fonctionnalités accélèrent. Par la même occasion, la réactivité face aux bogues est plus rapide. En somme, un Caas offre une grande vitesse d’exploitation et une meilleure expérience client.

Un des plus grands avantages d’un CaaS est la portabilité des logiciels. Une fois que les données sont empaquetées dans les conteneurs (code, configuration et dépendances), les utilisateurs peuvent les lancer dans un environnement cloud privé, public ou hybride. C’est pratique pour passer d’un environnement à l’autre, mais aussi d’un fournisseur à un autre.

Avec le CaaS, les conteneurs sont isolés les uns des autres. De cette manière, une application compromise ne risque pas d’en affecter une autre. D’un autre côté, l’indépendance par rapport au système d’exploitation permet d’accélérer les mises à jour de sécurité et les mises au point.

Réduction des coûts

Comme nous l’avons mentionné plus tôt, les conteneurs n’utilisent pas beaucoup de mémoire. Cette faible consommation permet alors d’exécuter plusieurs conteneurs simultanément sur un seul serveur. Et comme chaque conteneur est isolé, si une application bloque, les autres continueront de fonctionner normalement.

Cela va sans dire, lancer plusieurs conteneurs depuis un serveur unique réduira considérablement les coûts de services du datacenter. Cet amoindrissement est aussi dûe un besoin moins important en termes de matériel nu.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

Précisons, par ailleurs, que les conteneurs évoluent horizontalement. Autrement dit, les utilisateurs ont la possibilité de multiplier les conteneurs dans un même cluster selon leur besoin. Avec une mise à l’échelle intelligente, il est possible de limiter les exécutions au strict nécessaire et cela contribuera également à une réduction de facture.

Développement rationalisé

Les conteneurs œuvrent dans le but d’exécuter les applications de la même manière sur n’importe quel environnement informatique. Cette adaptabilité permet de rationaliser les tests et le débogage. En outre, il est plus facile de modifier les configurations pour mettre à jour les applications. Il suffit de créer de nouveaux conteneurs et de supprimer ceux qui ne servent plus.

Choisir un fournisseur de CaaS

En général, chaque fournisseur Cloud propose des services CaaS, comme le cas de IBM, Google ou AWS. Il existe un bon nombre de fournisseurs de CaaS qui se distinguent les uns des autres par leur plateforme d’orchestration des conteneurs.

Néanmoins, voici une sélection des 5 meilleurs fournisseurs sur le marché.

Google Kubernetes Engine

Il s’agit d’un système open source d’orchestration automatique de conteneurs qui permet de mettre à l’échelle, de déployer et de gérer les applications. Google Kubernetes Engine est un ensemble de blocs de constructions qui peut prendre en charge un grand nombre de tâches. Il facilite les étapes de la virtualisation du logiciel en automatisant les déploiements et les rollbacks. 

Kubernetes, aussi appelé “k8s” a la faculté d’exécuter les conteneurs sur plusieurs hôtes,  d’optimiser la fiabilité de l’application et de réduire le temps consacré au DevOps. Il vérifie également l’intégrité des logiciels tout en réparant leurs dysfonctionnements.

C’est sans nul doute le service de conteneurs le plus demandé de tous. D’autre part, Kubernetes peut également fonctionner avec d’autres outils de CaaS.

Amazon EC2

Ce service de gestion de conteneurs est l’un des plus performants et évolutifs. Il permet d’exécuter les applications sur un cluster d’instance Amazon EC2 et prend également en charge les conteneurs de type Docker. Il exécute simplement les logiciels depuis l’interface de programmation d’application tout en donnant accès à d’autres fonctionnalités, notamment les volumes EBS, les rôles IAM et les groupes de sécurité. 

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

Amazon EC2 est choisi par plusieurs entreprises pour ses qualités en termes d’isolation, de ressources et de disponibilités.

Azure

Le service de conteneurs Azure fait aussi partie des plus utilisés par les clients du CaaS. C’est une solution rapide pour transférer des applications existantes depuis des serveurs vers des conteneurs grâce à des microservices. Cette pratique permet une réduction de coûts non négligeable. Il utilise un système de développement de bout en bout, ainsi que des outils CI / CD pour conteneuriser et déployer les applications à une vitesse record. Il aide à outrepasser les blocages dans la mise à jour et le développement des applications en toute sécurité.

Rancher

Rancher est une plateforme de logiciels open source qui permet d’exécuter des conteneurs en production. En d’autres termes, c’est un empilage de logiciels utilisé pour acquérir des conteneurs. Les équipes DevOps reçoivent des outils pour déployer les tâches conteneurisées. A la différence de Kubernetes, Rancher utilise le Contrôle d’accès basé sur les rôles (RBAC) pour surveiller les clusters. Avec les conteneurs, ils se déploient dans des centres de données pour créer des applications évolutives et sécurisées.

Docker

Cette dernière plateforme fournit également des logiciels conteneurisés depuis le même système d’exploitation. Le logiciel Docker Engine propose des services gratuits ou premiums. Un hôte peut exécuter jusqu’à 8 conteneurs dans un environnement cloud public ou privé. Docker fonctionne principalement sur Linux, néanmoins, il peut empaqueter une application, ainsi que ses dépendances dans un conteneur pour ensuite l’exécuter sur tout type de serveur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *