in , , ,

CES 2016 : les innovations israéliennes qu’il faut surveiller

ces 2016 iot une

Avec l’arrivée du CES 2016, il est beaucoup question des startups américaines et françaises. Les innovations israéliennes sont peut-être moins nombreuses, mais nécessitent un coup d’œil attentif. Voici un petit tour des produits et des entreprises présents lors du salon de Las Vegas. 

David contre Goliath ?

Le CES 2016, le fameux Consumer Electronic Show, est l’occasion pour les entreprises de présenter leurs produits en avant-première. L’événement plaît beaucoup, l’année dernière plus de 170 000 personnes y ont participé pour visiter les stands des exposants répartis sur plus de 200 000 mètres carrés.

Cette année, les plus grosses délégations sont les Etats-Unis et la France avec 193 startups présentes lors du salon pour la première et 190 pour la seconde. Mais il ne faut pas oublier le troisième pays fer-de-lance de l’IoT, Israël. Malgré la taille réduite de sa délégation cette année, 15 startups seulement, le pays fait preuve d’un dynamisme impressionnant dans le domaine.

pcloud

Selon le document de présentation officiel du ministère de l’Economie israélien, près de 500 sociétés s’investissent sur le marché des nouvelles technologies. 300 d’entre elles dédient leurs activités à l’IoT. Sur la totalité de la délégation, 7 des 15 startups envoyés par le gouvernement au salon ont un lien avec l’IoT et le Big Data. Des innovations israéliennes à surveiller.

Des startups à surveiller

switchbee innovations israéliennes

Il faut tout de même analyser les projets émanant de ces startups car l’ambition est au cœur de l’innovation. TVL partners, la société à capital risque, a réalisé un mapping des 60 startups israéliennes dédiées à l’IoT. Cette carte révèle la variété des activités des entreprises dans tous les domaines de la société. Parmi elles, Sensibo et SwitchBee seront présents au CES 2016 pour montrer leurs technologies.

Depuis 2014, Sensibo propose un dispositif pour connecter son système d’air conditionné et le contrôler depuis son smartphone. Il est possible de planifier ses besoins dans la journée et sur la semaine. La compagnie avait récolté près de 180 000 dollars sur Indiegogo pour monter son projet, l’équipe améliore maintenant son application et augmente le nombre de paramètres.

SwitchBee va plus loin en développant une solution simple à base de boitier qui permet de commander l’éclairage, la température, et les volets d’une maison depuis une application dédiée. Les développeurs comptent sur leur expérience dans l’ingénierie pour simplifier une solution domotique complète et la rendre peu onéreuse.

CES 2016, les wearables ont la cote

muv interactive bird innovations israéliennes
Bird, contrôlez votre espace de travail du bout du doigt.

 

Mais ce ne sont pas toutes les entreprises repérées par TVL partners qui seront mises en avant au CES 2016. Dans la catégorie wearables, Muv Interactive, une société créée en 2011, est à l’origine d’un capteur qui se fixe au doigt et sert de télécommande pour la plupart des objets connectés, de la télévision, en passant par le téléphone jusqu’au drone. Il peut être utilisé pour la création ou pour l’éducation puisqu’il rend interactif l’espace qui entoure l’utilisateur. Le salon de Las Vegas sera l’occasion de présenter ce premier produit avant sa commercialisation au printemps de l’année prochaine.

icetron frio innovations israéliennes
Le bracelet FRIO régule la température du corps pour récupérer d’un effort physique.

 

Pour les sportifs, Icetron a conçu un bracelet connecté appelé FRIO qui refroidit le corps de l’athlète afin de prolonger son effort, et de l’aider à récupérer plus rapidement. l’objet se destine aux personnes qui font de la musculation, pour des sessions intenses. FRIO s’utilise également à faible intensité, pendant 10 heures pour agir toute une journée. Icetron a fait appel au même incubateur qu’Atomation, une autre startup que nous avons interrogée sur son activité. Explore.Dream.Discover leur a permis de trouver les financements et leur a fourni les conseils pour se développer.

Dans un tout autre genre, UpRight a créé un produit pour surveiller votre posture. l’objet se fixe dans le creux du dos et entraîne le porteur à se tenir droit. Porté pendant 15 minutes par jour, le dispositif émet des vibrations quand il perçoit une mauvaise posture. Relié à une application, il enregistre différentes données sur la courbure du dos et a pour but de renforcer les muscles dorsaux. Pour proposer ce produit, UpRight a réalisé une campagne de crowdfunding sur la plateforme Indiegogo. Sur les 70 000 dollars réclamés, l’entreprise en a récolté plus de 155 000 dollars.

BreezoMeter, une plateforme pour mesurer la pollution

breezometer ces 2016

Il n’y a pas que les objets connectés qui ont le vent en poupe. Des solutions mêlant intelligemment IoT et Big Data marquent les esprits. C’est le cas de BreezoMeter qui a fait parler de lui lors de la COP21. La plateforme conçue par trois cofondateurs, dont deux spécialistes dans l’environnement, repose sur les données récoltées par des stations de surveillance et des capteurs qui mesurent la qualité de l’air. L’algorithme de traitement envoie les informations via une application gratuite.

L’utilisateur peut paramétrer l’application en fonction d’une pathologie, qu’il soit cardiaque, asthmatique ou qu’il ait des difficultés respiratoires. Pour l’instant, l’utilisation de ce service est géographiquement limitée, mais BreezoMeter compte bien fournir des données sur la pollution partout dans le monde. L’initiative a d’ailleurs été récompensé par Barack Obama et les Nations unies. Un très bon indicateur du dynamisme d’Israël dans le secteur de l’IoT et du Big Data.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *