ces 2016 marques samsung show

CES 2016 : Palmarès de la visibilité des marques

A l’occasion du CES 2016, nous avons analysé la visibilité des marques une semaine avant et pendant la semaine le salon de Las Vegas. Découvrez les fabricants qui ont la cote.

Le CES 2016 ayant eu lieu à Las Vegas la semaine dernière a été l’occasion de voir énormément d’innovation, beaucoup d’objets connectés. Le temps est venu de faire un petit bilan. Cette année nous avons choisi de faire un palmarès de la visibilité des marques sur la toile pendant le salon.

Pour cela, nous nous sommes limités à quelques fabricants d’objets connectés, les plus représentatifs. Notre choix s’est porté sur Samsung, Sony, Huawei, Motorola et LG. Pourquoi ? Parce que ces grandes marques sont des habitués des annonces retentissantes. Nous avons observé les tendances sur deux semaines, avant et pendant le CES.


Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud


De manière générale, la mention de ces marques sur la toile affiche une courbe de progression similaire. La tendance habituelle, une période sans annonces importantes, se maintient jusqu’au 3 janvier.

Le pic de popularité se mesure au moment de la conférence des marques. L’exemple le plus flagrant reste Huawei qui le 6 janvier fait son meilleur score au moment de sa conférence. Trêve d’explications, place au palmarès de la visibilité.

5ème : Motorola disparaît

motorola ces2016

Après avoir été revendu par Google en 2014, Motorola était passé sous le giron de Lenovo. Le leader chinois du marché PC a finalement supprimé sa marque pour la transformer, pour le grand public en Moto by Lenovo. Motorola Mobility devient une division au sein du groupe asiatique.

L’annonce officialisée le vendredi 8 janvier se voit directement dans notre outil d’analyse avec 2200 mentions. C’est le moment de son pic de visibilité. Ce fut la seule annonce vraiment marquante du fabricant, qui n’avait pas vraiment de nouveautés dans sa besace.

La montre connectée Motorola Moto 360 version sport a fait sa première sur le stand, mais son existence et sa sortie était connue des journalistes depuis l’IFA 2015.

Le PDG Chen Xudong  a même annoncé l’arrêt des gammes de smartphones Moto E et Moto G, les téléphones les moins cher chez ce constructeur. Pour 2016, il prévoit d’équiper tous les nouveaux téléphones d’un lecteur d’empreinte, afin de développer de mettre en avant le paiement connecté. 

4ème : Huawei continue sur sa lancée

ces huawei mate 8 show

Huawei est l’autre constructeur chinois de ce palmarès. S’il ne bat pas des records tout au long du salon, notre outil d’analyse montre bien que la marque fait sa plus forte progression au moment de sa conférence.

En terme d’annonce, elle surfe sur la popularité de sa montre Huawei Watch avec deux déclinaisons féminines et luxueuses, en partenariat avec Swarovski. Une tablette doté d’un écran de 10 pouces  nommé M2 dont le principale intérêt repose sur sa qualité sonore. Dans ce cas, le fabricant s’est associé à Harman Kardon, un grand nom pour les audiophiles.

Enfin et surtout, les sites spécialisés consacrés aux smartphones ont noté l’arrivée du Huawei Mate 8, une phablette, un téléphone dotée d’un écran de 6 pouces. C’est le nouveau fleuron de la marque proposé en précommande dès le 15 janvier à partir de 599 euros. Très populaire en Asie, ce produit est très souvent associé à la marque dans les publications de la semaine dernière.

3ème : Sony joue la carte de la surenchère

CES 2016 Sony marques

Ça y est, nous passons enfin au podium. La médaille de bronze revient cette année à Sony. Il faut dire que le japonais n’a pas lésiné sur le nombre de produits présentés : nouvelles TV 4K, enceintes connectées portables, ampoules intelligentes, casques audio sans-fil, etc. Tellement d’annonces qu’il est difficile de repérer quels produits se démarquent réellement.

Cette présence exacerbée explique facilement cette troisième place. Avec 7000 mentions sur le Web la semaine dernière, la firme dépasse Huawei de 1000 mentions. Pourtant, elle est loin derrière ses concurrentes coréennes. 

ces 2016 sony hear-go

L’explication ? La surenchère de produit cache l’absence le manque de véritable annonce coup de poing. Il faut dire qu’aucune nouvelle déclaration n’a été faite sur le Playstation VR, le casque de réalité virtuelle. Ce produit très attendu par les joueurs aurait pu changer la donne au sein de ce palmarès.

2ème : LG, une innovation surprenante

LG display

Le constructeur coréen a été très présent sur le salon. Il a multiplié les annonces et mérite donc ses 9000 mentions sur la toile d’après notre outil. LG a surtout retenu l’attention avec la présentation d’un écran très fin, pliable et flexible perçu comme l’avenir du journal papier.

Elle a également évoqué son partenariat avec Netflix dans le cadre de sa nouvelle application Tv. Sur ce secteur c’est une nouvelle fois la technologie OLED couplée à une nouvelle gamme de Smart TV.

Quelques ombres au tableau tout de même, la gamme d’électroménagers Signature ne propose rien de révolutionnaire en terme IoT. Les fonctionnalités connectées ne sont pas encore suffisamment poussées pour séduire les consommateurs. Le fabricant a tout de même amplement mérité cette seconde place.

1er : Samsung, le Roi du CES 2016 ?

samsung suhd tv

Clairement, le champion toute catégorie c’est Samsung. Omniprésent dans la presse en ligne, la marque atteint 13 000 mentions la semaine dernière. Cela se comprend aisément à la vue du line-up pléthorique : Deux nouvelles montre Samsung Gear S2, une gamme de Smart TV Ultra HD, un réfrigérateur doté d’un écran pour commander sa nourriture, un Smart Hub pour la maison connectée, une ceinture connectée ou encore une nouvelle itération de son casque de réalité virtuelle. La liste est déjà longue et loin d’être exhaustive.

Si le géant coréen est récemment rentré dans le top 20 des entreprises innovantes de l’Internet des objets, ce n’est pas pour rien. Toutes ces nouveautés sont faites pour montrer le dynamisme de la marque et sont génératrices de « Buzz », de tendances sur le Web.

S‘il n’y avait qu’une seule de Samsung à retenir, ce serait le développement de sa plateforme SmartThings, à travers ses téléviseurs, qui sont conçus pour devenir le centre de commande de la maison connectée. Ajoutez à cela la compatibilité avec plus de 200 produits de fabricant comme Phillips, Bose ou Sonos, vous obtenez un des écosystèmes IoT les plus prometteurs  de l’univers de la domotique.

Les tendances que nous avons observés ne sont pas aberrantes. Une firme se détache bien du lot, malgré les efforts des adversaires. Rendez-vous l’année prochaine pour voir si cette tendance se maintient au palmarès 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *