Accueil > Ecosystème IoT > Evénement > CES > CES Unveiled : les startups françaises s’illustrent dans deux tendances
ces unveiled palais brongniart

CES Unveiled : les startups françaises s’illustrent dans deux tendances

Le CES Unveiled de Paris se tenait hier, le mardi 24 octobre 2017. Cet événement était l’occasion de prendre la température du CES 2018 avant l’heure. Les startups françaises s’illustrent dans deux tendances : maison connectée et bien-être au travail.

Le CES Unveiled de Paris se tenant hier au Palais Brongniart se devait de présenter les tendances du Consumer Electronic Show 2018. L’événement mondial basé depuis des années à Las Vegas revient au tout début de l’année prochaine et les organisateurs de la Consumer Technology Association voulaient le faire savoir.

La Smart city, un sujet de prédilection du CES 2018

whoa ces unveiled

Le CES Unveiled a donc débuté par une conférence détaillant les grandes tendances du salon à venir, tendances qui s’imposent actuellement dans le secteur de l’innovation. Steve Koenig, “Senior Director of Market Research” à la CTA, a rappelé l’influence de la commande vocale que l’on a réellement vu émerger lors du CES 2017. Selon lui, les assistants vocaux vont devenir un outil indispensable pour la croissance des ventes. Les consommateurs vont de plus en plus utiliser leur Google Home ou Amazon Alexa pour commander des produits.

Gary Shapiro, le Président de la CTA, a tenu à présenter les nouvelles catégories couvertes lors du CES 2018. La Smart City fera son entrée officielle au salon de Las Vegas : ce marché disposera d’un lieu dédié afin d’y présenter les dernières innovations et évoquer les nombreux enjeux de la ville de demain.

L’intelligence artificielle bénéficiera d’une zone réservée où les entreprises présenteront les nouveaux produits intelligents et les nouvelles méthodes algorithmiques qui seront utilisés par les consommateurs à l’avenir.

Une zone sera également réservée au sport qui connaît de sérieuses évolutions grâce aux technologies. En sus des montres, chaussures, et écouteurs connectés, la réalité virtuelle et la réalité augmentée auront leur place. La dimension spectaculaire du sport professionnel pourra être renforcée grâce à ses avancées techniques.

Enfin la cybersécurité, “difficilement montrable sur un salon” selon Gary Shapiro, sera traitée par le biais de conférences dédiées.

CES Unveiled : les startups françaises se mettent en valeur

ces unveiled foule

Mais comme la plupart des personnes qui ont fait le déplacement au Palais Brongniart, l’objectif de cette visite au CES Unveiled de Paris était de prendre des nouvelles des startups françaises dont la plupart feront le déplacement à Las Vegas en janvier prochain.

Plus de 70 exposants ont présenté leurs innovations dans la salle principale de ce célèbre lieu parisien. Parmi eux, une bonne partie des 31 startups françaises sélectionnées pour recevoir un ou des Innovation Awards. Au total, ce sont 42 prix qui ont été remis aux membres de la French Tech lors du CES Unveiled.

Du côté des jeunes pousses françaises, deux tendances se détachent : maison connectée et bien-être au travail.

La maison connectée passe en mode BtoBtoC

otodo ces unveiled

Commençons par évoquer la plus évidente : la maison connectée. Les solutions de l’Internet des Objets prennent la relève de la domotique traditionnelle et cela se traduit par une volonté de démocratiser cette pratique autrefois réservée à des passionnés ou de riches propriétaires.

Dans cette optique, Eric Denoyer, ancien directeur général de Numericable et de SFR jusqu’en 2016, a dévoilé son projet Otodo. Avec une dizaine de salariés dont des anciens de Numericable, il a développé un Hub à brancher sur la télévision afin de commander toutes sortes d’objets connectés : ampoules, thermostat, volet portail, caméra, etc. depuis une application smartphone ou une télécommande gestuelle paramétrable. Le tout repose sur le support multi protocoles de connectivité de produits présents dans la grande distribution.

Pour ce faire, la startup engage en ce moment même des partenariats avec les marques tels que Awox, Nest, NodOn, Hager, Somfy ou encore Ween. Avec Otodo Eric Denoyer souhaite s’adresser aux opérateurs téléphoniques afin qu’il propose son Hub comme un service supplémentaire, en pack avec les offres Internet. À l’avenir, il envisage qu’ils intègrent la technologie de la centrale au sein même de leurs “Box”. Otodo est d’ores et déjà en négociation avec Orange et Bouygues Telecom, tandis que Sagem s’occupera de la fabrication des Hubs.

Cette approche BtoBtoC, d’autres startups présentes au CES Unveiled l’ont adopté. À commencer par Ween qui avait présenté un thermostat intelligent lors de l’édition 2016 du Consumer Electronic Show. L’application dédiée localise les utilisateurs afin d’adapter la température suivants s’ils se rapprochent ou s’éloignent du domicile. Cette fonctionnalité permet à l’entreprise de proposer une offre Intelligence a a Service à des clients professionnels qui pourront la mettre en place au sein de leurs produits et de créer de déclencheur pour différents événements, l’ouverture d’un portail à l’arrivée d’un véhicule par exemple.

ecojoko ces unveiled

Par ailleurs, Ecojoko propose un assistant d’économie d’énergie à la maison. Il suffit de brancher un capteur d’électricité sur le compteur, de connecter l’assistant et de remplir les informations demandées sur l’application. Ce suivi en temps réel de la consommation d’énergie permet au consommateur de baisser jusqu’à 500 euros par an sa facture en observant des gestes simples expliqués par le biais de l’application. Tout comme Sowee, la station connectée d’EDF, Laurent Bernard, fondateur d’Ecojoko veut s’adresser aux fournisseurs d’énergie afin d’intégrer ce produit au sein de leurs offres.

Le bien-être au travail, une petite surprise du CES Unveiled

ces unveiled orosound

Du côté du B2B, les jeunes entreprises veulent promouvoir le bien-être en entreprise. Cela passe par la réduction des bruits ambiants. OroSound repart au CES 2018 pour montrer la fiabilité de ses écouteurs anti-bruits équipés d’une technologie d’annulation sélective de bruit. Ces derniers favorisent la concentration au travail malgré un environnement bruyant. Le produit nommé Tilde sera disponible à partir de janvier 2018 au prix de 359 euros.

De même, Silent Space propose une solution d’annulation des bruits par la diffusion d’une fréquence sonore. Ce dispositif déjà aperçu lors du Lab Postal était adressé aux PME. Ce sont finalement 12 grands groupes comme la BNP, Nokia ou Total qui ont signé avec Silent Space en 2017 et la startup prévoit un chiffre d’affaires de 1 million d’euros en 2018.

Greenme ces unveiled

Toujours dans ce souhait de renforcer la qualité de l’environnement de travail, la startup landaise GreenMe offre une solution composée de petits boîtiers à placer dans les bureaux et d’une plateforme afin de faire remonter plus rapidement les problèmes de panne de chauffage, d’humidité, de bruit intempestif, d’éclairage défectueux, etc. Bardé de capteurs, le petit boitier fabriqué en France se connecte en LoRa afin d’envoyer à la plateforme les données correspondantes à ces problèmes. Le salarié peut retourner le cube afin de signaler plus rapidement un problème.

chaussures ces unveiled parade izome

En dehors du bureau, les opérateurs de production ont eux aussi le droit à leurs objets connectés. Au CES Unveiled, le fabricant de chaussures de sécurité Parade était présent pour montrer sa marque Izome. Sous ce nom se cache une gamme de chaussures connectées disposant de capteurs de chute et d’un GPS. En cas de problème une alerte est envoyée aux membres de la chaîne de décision par SMS. Ce système est en partie co-développé par Dring, la jeune pousse à l’origine de Smartcane, une canne intelligente pour détecter les chutes des seniors.

ces unveiled tellyos

Enfin Tallyos propose une solution de pointage mobile à partir d’une télécommande connectée équipée d’une balise GPS. L’opérateur en déplacement sur un chantier va pointer l’heure où il commence à travailler et utiliser le système Tallyos une seconde fois afin d’indiquer la fin de son office. La plateforme développée par la PME permet ensuite de générer plus facilement des documents comptables vérifiés réduisant dans l’idéal les possibles conflits entre salariés et employeurs.

Si toutes ces startups françaises n’ont pas prévu de se rendre au CES 2018, les particularités de la French Tech étaient palpables aux CES Unveiled. Les deux tendances repérées lors de l’événement parisien seront sans doute moins visibles face au buzz qui sera provoqué par des produits comme Leika, un robot lanceur de croquettes pour chien développé par l’équipe française de Camtoy, ou encore le masque anti-pollution connecté qui filtre les nanoparticules de la jeune pousse R-Pur.

ces unveiled buzz innovation award

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend