Accueil > Distribution > Retail > Ford et Walmart veulent livrer des courses en voiture autonome
ford livraison walmart

Ford et Walmart veulent livrer des courses en voiture autonome

Dans un communiqué de presse publié le 15 novembre, Ford, Postmates et Walmart ont annoncé la signature d’un accord pour livrer des produits frais par le biais de voitures autonomes aux Etats-Unis.

La plupart des grandes enseignes de distribution ont lancé leur “drive”. Ce sont des magasins où des préparateurs de commande viennent remplir les coffres des voitures des clients après qu’ils aient passé commande en ligne. Ford, Walmart et Postmates veulent aller un peu plus loin. Dans un avenir proche, le client n’aura même plus à se déplacer pour se faire livrer ses courses. Ce sont des voitures autonomes de Ford qui livreront des produits alimentaires achetés chez Walmart.

Voitures autonomes : Ford n’en est pas à son premier essai

Cette initiative est née d’un accord entre le constructeur automobile et le géant de la grande distribution. Postmates, spécialiste de la livraison installée dans 385 villes américaines est quant à lui un partenaire historique de Ford. Auparavant, les deux sociétés s’étaient associées avec Domino’s pour livrer des pizzas et des tacos. Elles avaient ensuite livrer des fleurs et des vêtements nettoyés à sec. Pas moins de 1 000 livraisons en véhicules autonomes ont été effectuées.

Dans le cadre de l’accord entre Walmart et Ford, il s’agit de convoyer des produits d’épicerie, des aliments frais, couches, produits de beauté, sac d’aliments pour animaux, etc. Une expérience grandeur nature d’une durée de deux mois a lieu à Miami. Ce sont les employés de Postmates qui se chargeront de remplir les coffres des véhicules autonomes.

L’ère de la voiture « As a service »

Cette expérimentation vise à recueillir les avis des consommateurs concernant ce nouveau type de livraisons. Dans un post diffusé sur Medium, Brian Wolf Directeur du développement économique chez Ford Autonomous Vehicles LLC, écrit :

Au cours des deux prochains mois, nous travaillerons en étroite collaboration avec Walmart afin de comprendre ses activités, de déterminer les marchandises que nous pouvons éventuellement transporter et de cerner et régler les problèmes qui pourraient se produire lors de la livraison au moyen de véhicules autonomes. Naturellement, les commandes auprès d’un supermarché auront tendance à être plus importantes et plus variées que celles d’un restaurant ou d’un pressing. Nous explorerons donc différentes configurations de véhicules ou modifications que nous pourrions apporter pour répondre aux besoins des gens – en particulier pour accommoder les marchandises périssables, ou des scénarios où nos véhicules finissent par effectuer plusieurs livraisons sur un même trajet.

C’est évidemment une bonne publicité pour Walmart. L’enseigne particulièrement au fait des nouvelles technologies veut concurrencer Amazon. Pour rappel, la firme de Jeff Bezos a effectué de nombreux tests de livraison par drone, mais pas encore en voiture autonome. Quoi qu’il en soit, cette initiative prouve une fois de plus qu’à l’avenir les particuliers seront moins propriétaire que des utilisateurs de véhicules. L’automobile devient un produit “As a service”.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend