Accueil > Distribution > Retail > JD.com et Intel ouvrent un laboratoire pour innover dans le retail
retail jd.com

JD.com et Intel ouvrent un laboratoire pour innover dans le retail

JD.com s’associe à Intel pour bâtir un laboratoire dédié à l’IoT et au retail. Ce géant chinois du e-commerce veut développer des outils connectés pour les vendeurs et des solutions pour “les magasins du futur”.

Le 10 décembre le géant chinois de la distribution JD.com a annoncé un partenariat avec Intel. L’objectif : monter un laboratoire dédié à l’Internet des Objets. Concrètement, il s’agit d’utiliser l’architecture du fabricant de semiconducteurs pour développer des distributeurs automatiques connectés, des solutions médias et publicitaires basées sur l’IoT.

Intel, à nouveau partenaire du groupe chinois

Intel avait déjà mis à contribution ses infrastructures d’Edge Computing et de Computer Vision afin de faire fonctionner l’algorithme de JD.com. Ce dernier est notamment capable d’analyser le flux de personnes et les habitudes d’achat des clients.

Cette technologie est d’ores et déjà utilisée dans la vingtaine de magasins X-Mart, des magasins sans caisse et sans personnel. En Chine, JD.com a également créé des JD Convinience Store, des supérettes équipées de caisses et de rayons intelligents.

Les nouvelles technologies déjà employées dans les magasins de JD.com

Le géant chinois veut aussi déployer sa chaîne de magasins 7Fresh. Les acheteurs peuvent déjà commander leurs courses en ligne puis venir les récupérer sur place. Quand ils n’ont pas commandé, les clients utilisent un chariot intelligent et une application dédiée qui diminuent les fils d’attente. De trois magasins en Chine, le groupe veut passer à une trentaine à la fin de l’année 2018. Un plan qui semble avoir pris du retard. Cependant, elle a appliqué le concept en Indonésie où elle a ouvert des X-Mart depuis août dernier.

La nature du partenariat entre les deux entreprises vise à améliorer ces initiatives. Selon Zhi Weng, le président de JD.com, il s’agit de retranscrire l’expérience client sur le Web dans la vie, la vraie. L’autre défi, c’est de personnaliser le parcours d’achat suivant les clients.

Pour cela, le groupe chinois peut compter sur le soutien de Google. La firme de Mountain View a investi 550 millions de dollars dans cette entreprise concurrente d’Alibaba. Walmart et Tencent qui sont les deux actionnaires les plus importants appuient la stratégie d’expansion de JD.com. Cela passe par l’ouverture d’entrepôts en Europe et la conquête du marché de l’Asie du Sud Est.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend