Accueil > Entreprises > Google > Nest perd son CEO suite à la démission de Marwan Fawaz
nest demission marwan fawaz

Nest perd son CEO suite à la démission de Marwan Fawaz

Décidément, Nest n’est pas au mieux de sa forme. Cinq mois après la réintégration de la société dans les rangs d’Alphabet (Google), le CEO Marwan Fawaz démissionne. Selon les informations de Cnet, il aurait été poussé à la sortie par les employés.

Il y a deux ans Tony Fadell, fondateur et CEO de Nest, quittait son poste après avoir été fortement critiqué dans sa gestion des équipes. Au même moment, Marwan Fawaz le remplaçait. Vraisemblablement, la situation ne s’est pas vraiment améliorée sous sa direction. Le CEO de Nest a annoncé sa démission le 17 juillet 2018.

Encore un problème de leadership ?

Selon les informations de Cnet US, Marwan Fawaz a subi la pression des employés. Le média évoque plusieurs sources anonymes en interne qui ne le voyaient pas comme un leader, mais simplement comme un directeur des opérations.

Rick Osterloh, Senior Vice Président Hardware chez Google a publié une réponse à l’article de Cnet. Il a tenu à soutenir son collaborateur en déclarant :

« la fidélisation et la satisfaction des employés de Nest s’est considérablement améliorée au cours de son séjour au sein de l’équipe. Les commentaires anonymes qui suggèrent le contraire sont faux. Je suis heureux d’annoncer qu’il restera avec nous en tant que conseiller exécutif pour la division hardware, pour les sociétés d’Alphabet et les futurs investissements stratégiques”.

La fin d’une ère pour Nest

Ce changement de visage à la tête de la société a lieu cinq mois après la réintégration de Nest au sein des rangs d’Alphabet. Le remplaçant de Fawaz n’est autre que Rishi Chandra. Il est l’actuel Vice Président du management produit en charge des produits domestiques chez Google. Employé de la firme depuis 12 ans, Chandra va assurer l’intégration des équipes du fabricant de thermostats connectés au sein de la division responsable le Google Home, Chromecast, ou encore Google WiFi. Marwan Fawaz ne quitte pas la société pour autant. Il va occuper le rôle de conseiller. C’est aussi une manière de mettre fin à l’indépendance de Nest par rapport à Google.

Les équipes de la firme de Mountain View assurent que la marque ne va pas disparaître. Logiquement, il s’agit de maintenir l’aura actuelle autour des thermostats, des caméras et des serrures connectées de la marque. Par ailleurs, il n’y a pas de licenciement de prévu.

Pour autant, le dernier bilan financier de Nest était mitigé. En 2017, la société a réalisé un chiffre d’affaires de 726 millions de dollars, mais elle a accusé 621 millions de dollars de pertes opérationnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend