in ,

IBM intègre Watson AI à bord des routeurs de Cisco ink IoT

IBM et Cisco ont décidé d’établir un partenariat dans le but d’intégrer l’intelligence artificielle Watson dans les routeurs de Cisco. C’est l’occasion pour les deux marques de développer de nouveaux modèles d’affaires.

IBM a boosté son intelligence artificielle Watson et son business IoT, dans le cadre de sa stratégie, pour développer de nouvelles sources de revenus et compenser les baisses plus anciennes. Aujourd’hui, IBM est à la dernière étape de son développement sur ce front. Le géant vient de signer un accord avec Cisco destiné à intégrer la technologie Watson IoT dans l’architecture de Cisco. Cette technologie est spécialement conçue pour fournir des services d’analyse pour les réseaux de dispositifs connectés autonomes et sans pilotes.

ibm watson iot cisco

Pour l’instant, il n’y a pas d’offre financière directe entre les deux sociétés ni d’informations sur le montant qu’ils prévoient de libérer ensemble. Ce partenariat peut facilement apporter de nouveaux business pour les deux sociétés et leur permettre de profiter des clients de chacun.

Cisco et IBM s’attaquent à une très grande gamme de dispositifs IoT

Ensemble, IBM et Cisco tentent de s’attaquer à une gamme de dispositifs IoT beaucoup plus large, y compris aux appareils sans pilotes dans des endroits éloignés, d’une manière plus efficace. Selon Harriet Green, directrice de la division Internet of Things & Business Education chez IBM, « Même si nous nous focalisons beaucoup sur le Cloud avec IBM Watson, pour certains clients il y a besoin d’autre chose ».

C’est ici que les analyses de pointe de Cisco entrent en jeu. L’idée est d’intégrer des routeurs et des commutateurs dans le matériel de la société, pour héberger la technologie Watson, collecter et redistribuer des données analysées. Ces données peuvent ensuite être stockées en temps réel sur le Cloud.

Cela peut-être utilisé pour mieux gérer les périphériques connectés et pour obtenir des analyses dans le cadre d’une collecte d’information encore plus large pouvant se propager à travers le plus grand réseau IoT d’IBM. Les dispositifs utilisés pour fournir des données deviennent également des points de l’ingestion de données qui aideront à former et alimenter un meilleur cerveau pour l’intelligence artificielle Watson.

Harriet Green précise que l’accord entre IBM et Cisco n’est pas exclusif. Il est toutefois le premier du genre dans l’approche de travailler avec un autre grand fournisseur dans le but de révéler de nouveaux secteurs d’activité.

IBM a défini ce partenariat comme comme exemple à suivre pour construire des services IoT. L’entreprise a déclaré déjà travailler avec 1400 entreprises d’une manière ou d’une autre, alors que l’on compte seulement 11 partenaires IoT dévoilés, dont les fabricants de puces ARM & Intel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.