in ,

Qualcomm RB6 et RB5 AMR : des solutions pour les robots industriels alimentés par la 5G et Edge-AI

Qualcomm RB6 et RB5 AMR

Lors de son événement annuel 5G Summit, Qualcomm a annoncé le lancement de de la plateforme Qualcomm RB6 et RB5 AMR, la conception de référence Qualcomm. Celles-ci pourront être utilisées pour développer des produits avancés d’intelligence artificielle. Mais aussi des solutions robotiques propulsées par les réseaux sans fil 5G à l’aide des puces de Qualcomm.

Consciente de l’ampleur que prend la 5G dans de nombreux segments, la société basée à San Diego, en Californie, entend se diversifier au-delà des smartphones. Ceci en soutenant le développement de robots bien plus productifs, autonomes et avancés. Aujourd’hui, l’ambition de l’entreprise est donc de devenir le choix numéro un pour les applications robotiques.

De manière générale, avec le lancement de ses solutions Qualcomm RB6 et RB5 AMR, l’entreprise permet l’intégration des robots terrestres dans un large panel de cas d’utilisation industriels dans différents secteurs. Pour ne citer que les applications de services logistique, de la santé, la vente au détail, l’entreposage, la construction  et même les applications de services gouvernementaux et publics.

Et ce n’est pas tout ! Qualcomm RB6 et RB5 AMR permettront également de débloquer de nouvelles applications commerciales. Notamment en ce qui concerne les robots mobiles autonomes (AMR), les robots de livraison ou encore les robots de fabrication hautement automatisés et les robots collaboratifs. Sans oublier les avions de mobilité aérienne urbaine (UAM), les infrastructures de drones industriels et les solutions de défense autonomes.

Pour aller au-delà de la 5G

Avec les capacités du moteur d’intelligence artificielle propriétaire de Qualcomm et les performances 5G, Qualcomm RB6 et RB5 AMR offriront des applications et des capacités de pointe pour les solutions robotiques.

Elles optimisent notamment l’autonomie des robots de livraison, assurent une meilleure gestion de flotte transparente via les AMR dans les zones industrielles. Tout en offrant une intelligence de nouvelle génération capable de garantir un transport UAM à la fois fiable et autonome.

Les solutions Qualcomm RB6 et RB5 AMR garantissent également une gestion en temps réel des  données et les informations. Cela permet d’améliorer le processus de prise décision critique. Notamment dans le secteur de la fabrication et de la logistique.

Zoom sur la plateforme RB6 et conception de référence RB5 AMR

Pour Qualcomm, les solutions RB6 et RB5 AMR permettront d’accélérer la transformation numérique des industries et serviront de moteur vers l’industrie 4.0. De fait, la plateforme RB6 offre non seulement une connectivité 5G de pointe. Mais elle prend également en charge des bandes mondiales inférieures à 6 GHz et mmWave. Notamment dans les réseaux grand public, d’entreprise et résidentiels. Sans parler de la flexibilité de son architecture. Rendue possible grâce à des cartes d’extension. Celles-ci peuvent être ajoutées au fur et à mesure aux appareils existants.

En ce qui concerne, la conception de référence Qualcomm RB5 AMR, ses capacités à IA et 5G étroitement intégrées permettent d’accélérer le déploiement de robots commerciaux, corporatifs et industriels.

Dans un communiqué de presse, Dev Signh, le directeur principal du développement commercial et responsable de la robotique autonome, des drones et des machines intelligentes chez Qualcomm indique :

“ La feuille de route élargie de solutions contribuera à fournir des technologies IA et 5G améliorées”. “Ceci, en se basant sur la croissance et la traction réussies des solutions robotiques de pointe de Qualcomm Technologies. Celles-ci favoriseront des innovations plus intelligentes, plus sûres et plus avancées”. “Notamment dans le domaine de la robotique, les drones et le support des machines intelligentes”.

En clair, Qualcomm ambitionne ainsi d’alimenter les innovations robotiques avec la connectivité 5G et l’IA de pointe. Cela permettra de transformer la manière de penser et d’aborder les défis. Mais aussi les attentes en constante évolution de l’industrie dans l’économie numérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.