ces 2020 voitures autonomes

Voitures autonomes : top des annonces les plus marquantes du CES 2020

Les voitures autonomes et autres véhicules futuristes sont omniprésents au CES 2020 de Las Vegas. Découvrez les annonces les plus marquantes du salon de l’électronique pour le secteur de l’automobile…

Nous sommes en 2020, et ce n’est plus qu’une question de temps avant que les véhicules autonomes envahissent les routes du monde entier. Sans surprise, cette année encore, les  » self-driving cars  » comptent parmi les technologies phares du CES de Las Vegas. Nouveaux modèles, concepts, technologies logicielles… découvrez les annonces les plus marquantes du plus grand salon de l’électronique.

Sony Vision-S : le géant du jeu vidéo se lance dans l’automobile

Sony a créé une voiture, et c’est probablement l’une des plus grosses surprises de ces CES 2020. La Vision-S est un concept de véhicule électrique visant à nous offrir  » un aperçu du futur de la mobilité « .


Découvrez notre lead marketplace I.T


Elle utilise la plateforme de véhicule électrique développé par Magna Steyr à qui l’on doit notamment la Jaguar I-Pace. Un écran massif occupe le tableau de bord, et des caméras remplacent les rétroviseurs. Le système audio repose une technologie spatiale  » basée objet « .

Au total, le véhicule embarque plus de 33 capteurs. On retrouve notamment les capteurs d’image CMOS de Sony, ainsi que des capteurs Lidar solid state dédiés à la conduite autonome. Début janvier 2019, Sony annonçait son intention de se lancer sur le marché des capteurs Lidar pour voitures autonomes. Ce concept lui permet de mettre en avant la supériorité de sa technologie.

Pour le reste, les deux moteurs électriques 268 hp de la Vision S lui permettent de passer de 0 à 100 km/h en 4,8 secondes et d’atteindre une vitesse maximale de 239 km/h. Pour l’heure, toutefois, Sony ne prévoit pas de mettre ce véhicule en production…

Qualcomm lance sa plateforme Snapdragon Ride Platform

Le leader mondial des processeurs mobiles, Qualcomm, a dévoilé sa Snapdragon Ride Platform dédiée aux véhicules autonomes. Cette plateforme regroupe trois composants : un SOC, un système de sécurité et un logiciel de conduite autonome.

La Snapdragon Ride Platform est pensée pour tous les différents niveaux de systèms ADAS jusqu’au niveau 5 à savoir la conduite entièrement automatisée. La puce pourra effectuer jusqu’à 700 Tera Operations Par Seconde (TOPS). La consommation sera de 130 watts et le refroidissement passif ou à l’air.

Ceci permettra de réduire les coûts, d’améliorer la fiabilité, de simplifier le design et d’étendre la portée maximale. La sécurité est aussi une priorité majeure.

Qualcomm a intégré son expertise matérielle dans le SoC, avec notamment les processeur de signal image pour les caméras, les processeurs de signaux digitaux pour lire les images, les CPU pour le calcul, et les GPU pour la visualisation et l’expérience utilisateur. Cette plateforme pourrait être embarquée par des véhicules autonomes à partir de 2023.

BlackBerry et AWS s’associent pour rendre les voitures autonomes plus intelligentes

blackberry aws

BlackBerry et Amazon Web Services se sont associés pour développer une plateforme dédiée aux voitures autonomes. Celle-ci combine les technologies edge et cloud des deux firmes pour une offre edge-to-cloud destiné à l’industrie de l’automobile.

Grâce à l’OS QNX de BlackBerry, les constructeurs pourront développer une plateforme commune pour tous les systèmes in-vehicle. De son côté, AWS permet aux développeurs de logiciels d’accéder aux données des capteurs des véhicules de façon simple et sécurisée.

Ils pourront ainsi développer des applications logicielles et des modèles de Machine Learning à partir de ces données pour les déployer dans le véhicule. Des fonctionnalités de personnalisation du cockpit, de conditionnement acoustique, de surveillance de l’état du véhicule ou de système ADAS pourront ainsi être déployées rapidement.

Honda Augmented Driving : la voiture autonome qui vous laisse faire semblant de conduire

De nombreuses personnes prennent plaisir à conduire, et se montrent réfractaires à l’idée des véhicules autonomes. Pour remédier au problème, Honda a créé une voiture qui vous laisse conduire tout en reprenant le contrôle en cas de danger.

Soulignons toutefois l’absence de pédales. L’accélération se fait en poussant le volant, et le freinage en le tirant. Il est aussi possible de passer le volant au passager de droite pour changer de conducteur, sans même devoir interrompre le trajet. En mode autonome, le coulissement du volant permettra de changer de file.

Audi AI:ME, la voiture autonome pensée pour la relaxation

La voiture autonome Audi AI:ME, initialement dévoilée au salon de l’automobile de Shanghai en 2019, était présente au CES 2020. Il s’agit d’un véhicule conçu pour assurer détente et relaxation à ses passagers.

L’habitacle est principalement conçu de bois, et l’usage de verre permet de laisser entrer la lumière. Des plantes poussent à l’intérieur, et des lunettes VR permettent de s’évader le temps du trajet.

Ce véhicule présente une autonomie de niveau 4, et pourra donc naviguer sans aucune intervention humaine dans la plupart des situations. On ignore toutefois pour l’instant quand le constructeur allemand commercialisera cette voiture…

BMW i Interaction Ease ou l’habitacle de luxe du futur

Avec son concept i Inteaction Ease, BMW cherche à offrir un aperçu de l’habitacle des véhicules autonomes luxueux du futur lorsque cette technologie sera démocratisée.

Dès que le passager approche, la voiture le reconnaît et le salue. Une lumière lui indique où s’asseoir. Les deux sièges sont conçus pour offrir une sensation de flottement, et des lunettes connectées sont disponibles pour se divertir pendant le trajet.

À tout moment, il est possible de régler le niveau de transparence des vitres. Un écran panoramique permet de profiter de la réalité augmentée, de visionner des films ou de se relaxer avec des sons d’ambiance et des jeux de lumière. Une IA observe le visage du passager en temps réel, et lui fournira des informations contextuelles automatiquement s’il semble intrigué par un lieu croisé sur sa route.

Ce concept attrayant donne très envie de passer du temps dans la voiture autonome haut de gamme du futur. Selon BWM, certaines fonctionnalités i Interaction Ease seront incorporées au SUV iNext dont le lancement est prévu pour 2021

Yandex présente la première voiture autonome russe

Pour la deuxième année consécutive, les visiteurs du CES 2020 ont eu l’opportunité de s’offrir une virée à bord des voitures autonomes du géant russe Yandex dans les rues de Las Vegas. À une vitesse de 70 km/h, les courageux testeurs ont pu faire le tour du Hard Rock Hotel au beau milieu de la circulation.

Plus précisément, ces véhicules sont des Toyota Prius embarquant le hardware et le software de conduite autonome de Yandex. Par rapport à l’an dernier, de nouveaux capteurs ont été ajoutés pour permettre à la voiture de mieux comprendre son environnement.

Hyundai a créé un taxi volant pour Uber

Le constructeur sud-coréen Hyundai a profité du CES 2020 pour dévoiler par surprise un taxi volant conçu pour Uber. Intitulé  » Uberdai « , ce petit avion électrique peut accueillir jusqu’à quatre passagers en plus du pilote.

Il est capable de parcourir une distance maximale de près de 100 kilomètres, avec une vitesse maximale de 290 km/h. Cet engin est pensé pour voler à une attitude comprise entre 300 et 600 mètres.

Dans un premier temps, un pilote sera nécessaire pour contrôler ce taxi volant. Cependant, à l’avenir, Hyundai et Uber prévoient de le laisser voler de manière autonome

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *