Accueil > Ecosystème IoT > Evénement > CES > Withings se renforce dans la santé connectée au CES 2019
withings move ecg

Withings se renforce dans la santé connectée au CES 2019

Lors du CES Unveiled, Withings a présenté trois nouveaux produits dans la catégorie santé connectée : deux montres analogiques connectées et un tensiomètre connecté.

Après des turbulences en 2018, Withings revient en force au CES 2019 avec trois nouveaux produits. Malgré la revente de l’entreprise par Nokia à son ancien propriétaire, la société française poursuit sur sa lancée dans la santé connectée.

Withings s’est notamment spécialisée dans la conception de montres connectées analogiques. Lors du salon de Las Vegas, l’entreprise d’Eric Carreel dévoile deux produits de la gamme Move. La Withings Move est une smartwatch sans écran, mais avec trois aiguilles. La troisième aiguille affiche elle la progression de l’objectif défini dans l’application Health Mate.

La Withings Move : une montre connectée  à moins de 70 euros

withings move ces 2019

Son apparence simple cache en réalité des fonctionnalités avancées. La Withings Move est notamment capable de reconnaître automatiquement des activités sportives telles que la natation, la course ou la marche. Elle peut également détecter la pratique du vélo, une grande première chez Withings. Les sessions sportives sont ensuite enregistrées automatiquement dans l’application Health Mate. Les utilisateurs peuvent y voir la durée de l’activité et les calories brûlées. Bien évidemment, on y retrouve aussi les grands classiques : le nombre de pas quotidiens et hebdomadaires et la distance parcourue.

Si la pratique sportive n’est pas détectée par la montre, le porteur de la Withings Move peut enclencher une session en appuyant sur le bouton latéral. Encore une fois, le GPS est déporté sur le smartphone. Des informations comme la cadence, le temps et la distance parcourue sont affichées en temps réel sur le smartphone. L’itinéraire est lui enregistré après la session dans l’application.

Pour rappel, l’application Withings Health Mate permet d’accéder à plus de 100 applications partenaires comme Apple Health, Google Fit ou MyFitnessPal. Cela facilite la gestion des données de santé, d’obtenir un coaching personnalisé ou de rappeler des activités planifiées.

Suivi du sommeil et des activités sportives

Par ailleurs, la Withings Move offre un “suivi pointu du sommeil”, selon le communiqué de presse. L’analyse comprend la durée, la profondeur du sommeil et sa qualité. La montre est également dotée de la fonctionnalité Smart Wake-up. Cette dernière réveille le porteur au moment opportun de leur cycle de sommeil. Toutes ces données permettent de constituer un score basé sur la durée du repos, sa profondeur, sa régularité et les interruptions au cours de la nuit. Enfin, l’entreprise ajoute à son application un programme nommé Sleep Smarter. Pendant deux mois, le propriétaire de la tocante reçoit des recommandations pour améliorer ses habitudes de sommeil.

Physiquement, la montre connectée analogique reprend les codes du design Withings. Le cadran d’un diamètre de 38 mm est disponible en cinq couleurs. De même, il existe plusieurs bracelets afin de personnaliser la Withings Move. Elle offre également l’étanchéité jusqu’à 50 mètres et une autonomie jusqu’à 18 mois. En revanche, il faudra sûrement passer par une boutique d’horlogerie pour changer la pile CR2430. La Withings Move est d’ores et déjà disponible en précommande à 69,99 euros et sera expédiée dès le début du mois de février.

Move ECG : une réponse abordable à l’Apple Watch Series 4

withings ces 2019

La société mise aussi sur l’apport de l’électrocardiogramme, tout comme la firme de Cupertino avec l’Apple Watch. Sauf que l’entreprise française propose avec la Withings Move ECG un produit bien plus abordable. Vendue 129,99 euros, cette dernière reprend les fonctionnalités de la Move dite “Basic” en y ajoutant l’électrocardiogramme. Pour rappel cette fonctionnalité de l’Apple Watch n’est pas disponible en France. La Withings Move ECG qui dispose elle d’un an d’autonomie sera commercialisée au printemps 2019.

La Move ECG permet de réaliser un diagnostic rapide à tout moment de la journée. Trois électrodes dont deux présentes à l’arrière de la montre renforcent la précision de la mesure. L’utilisateur n’a qu’a toucher les deux côtés du cadran pour réaliser un ECG en moins de 30 secondes.

A la fin de l’analyse, la montre vibre et indique le résultat depuis l’application Health Mate. Celle-ci précise si le coeur bat normalement ou si elle détecte des signes de fibrillation auriculaire tout en fournissant un graphique détaillé sur l’historique des tests. Les données peuvent être ensuite facilement partagées à un médecin. Ce problème sous-diagnostiqué touche près de 1% de la population française. Selon les données fournies par Withings, il serait responsable d’un tiers des AVC.

L’électrocardiogramme : la nouvelle tendance de la santé connectée

tensiometre withings

Enfin, le troisième produit présenté est le Withings BPM Core. Ce tensiomètre connecté intègre lui aussi un électrocardiogramme et un stéthoscope électronique. Ce deuxième outil permet de détecter les valvulopathies, le fait que les valves cardiaques s’atrophient entraînant parfois des insuffisances cardiaques. Pour cela, le stéthoscope est associé un algorithme chargé d’écouter le son du coeur. La jeune entreprise française précise que l’hôpital Georges Pompidou a participé à sa conception.

Il suffit de placer l’appareil sur la partie supérieure du bras et de le poser en même temps sur sa poitrine pour réaliser la mesure. Après 20 secondes, les résultats sont affichés sur l’application Health Mate. Le BPM Core permet aussi de vérifier sa tension artérielle avec son brassard autogonflant. Dans les trois cas, les données sont transférées en Bluetooth ou en Wifi. L’appareil se recharge par micro-USB et se recharge environ tous les six mois. Le Withings BPM Core sera commercialisé au deuxième trimestre 2019 au prix de 249,95 euros.

Clairement, Withings veut se placer comme un acteur de la santé connectée auprès des consommateurs. Avec les produits présentés au CES 2019, la marque met en avant la prévention médicale. Si tout se passe bien, elle peut espérer séduire les utilisateurs français, mais surtout américains dont le système de santé n’est pas aussi clément financièrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend