Accueil > Business > E-Santé > Withings Steel HR Sport : le retour de la smartwatch à la française
withings steel hr sport noir et rouge

Withings Steel HR Sport : le retour de la smartwatch à la française

Dans l’ombre de la firme de Cupertino qui a présenté l’Apple Watch Series 4 la semaine dernière, Withings annonce son grand retour avec une nouvelle montre connectée. Son nom ? La Withings Steel HR Sport.

Seulement quatre mois après avoir racheté la société qu’il avait lui-même revendu à Nokia, Eric Careel relance Withings avec un nouveau produit. La marque française cible les sportifs avec la Withings Steel HR Sport. Cette montre connectée qui succède à la deuxième Steel HR commercialisée en 2016 est une nouvelle fois hybride. Vendue 199 euros, la tocante est disponible dès ce 18 septembre 2018.

On prend les mêmes et l’on recommence ?

withings steel hr sport cuir

Esthétiquement, les modifications sont minimes. La Withings Steel HR Sport arbore un cadran élégant en acier inoxydable blanc ou noir. Une flèche rouge indique midi. Le bracelet de base monté sur le boîtier de 40 mm est aéré afin de renforcer le confort des sportifs. Précisons que le logo fait peau neuve afin de marquer ce changement d’ère.

La montre connectée conserve son petit écran OLED pour afficher les données du capteur cardiaque et sa trotteuse qui indique le taux de remplissage de l’objectif de l’utilisateur. Le boîtier conserve son étanchéité jusqu’à 50 mètres.

La grande nouveauté de la Withings Steel HR Sport, c’est la présence du suivi GPS. Malheureusement, il faut encore passer par le smartphone : la montre n’abrite pas de capteur dédié. C’est dommage, mais cela s’explique aisément. Le développement de ce produit commencé sous l’ère Nokia a sûrement demandé à faire quelques concessions pour réussir une commercialisation en cette fin de rentrée.

Withings Steel HR Sport : de véritables atouts pour son public cible

L’autre petit plus de la montre connectée réside dans l’affichage d’un indice de forme cardio sur l’application. Cette évaluation de la condition physique repose sur une estimation de la consommation maximale d’oxygène (V02Max). Par ailleurs, elle reconnait plus de 30 activités sportives, dont le volleyball, le yoga et le ski.

Enfin capable de recevoir les notifications d’applications (Twitter, Facebook, page d’actualités, etc.) sur l’écran OLED. Withings promet également 25 jours d’autonomies et 20 jours supplémentaires en mode veille.

Techniquement, la Withings Steel HR Sport reste en deçà du concurrent le plus direct qui n’est autre que Fitbit. Le constructeur américain a commercialisé deux montres connectées à peu de temps d’intervalle : les Fitbit Ionic et Versa. La seconde est vendue au même prix que le produit de l’entreprise française. Pour autant, Eric Careel ne doute pas de son succès avec la Withings Steel HR Sport :

« La réaction du public face au retour de Withings a été très positive. Cela renforce ma conviction que des produits élégants et performants dédiés à sa santé peuvent considérablement améliorer le bien-être des individus et de la société« , a -t-il déclaré dans un communiqué de presse.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend