économie mondiale

USA, première économie mondiale en 2020 selon Deloitte

Selon un récent rapport du cabinet Deloitte, d’ici 2020, les Etats-Unis passeront en tête devant la Chine dans le secteur de la fabrication et récupéreront leur statut de première économie mondiale. Ce succès est assuré par les nouvelles technologies telles que l’internet industriel, la robotique ou le big data. 

Rien d’étonnant quand on sait l‘intérêt que portent les Etats-Unis à l’égard des objets connectés. Récemment, ils ont lancé un appel mondial afin de développer leur écosystème IoT. Ce traitement de faveur de l’internet des objets leur a été bénéfique, en les faisant grimper en première place dans l’indice de compétitivité mondiale 2016.

« Première économie mondiale », une course perdue pour la Chine

Cette étude s’est réalisée auprès des PDG et leurs prévisions pour les cinq prochaines années à venir. Dans leurs stratégies, les professionnels américains et leurs homologues chinois s’entendent pour placer en priorité le traitement analytique prédictif. Contrairement à l’Europe qui le situe en 4ème position. Le Big Data a effectivement un bel avenir devant lui en Corée du Sud, où il est considéré comme le « capital de l’économie créative », ou au Royaume-Unis où il fait office de partenaire favori aux campagnes politiques.

Quant à l’Internet des objets, les Etats-Unis la considèrent comme la deuxième technologie la plus importante alors qu’en Chine, elle n’arrive qu’en 7ème position. C’est sur la réalité augmentée qu’ils préfèrent se baser pour développer leur business.

économie mondiale

L’indice de compétitivité mondiale dans la fabrication cible aussi bien les coûts de la main-d’oeuvre que les réseaux de distribution ou la politique gouvernementale. Et il s’avère que ces trois instances sont totalement réinventées par le numérique avec la robotisation (qui supprime des postes, et donc les coûts de la main-d’oeuvre), les objets connectés qui permettent de mieux gérer la distribution, le big data qui se fait de plus en plus nécessaire pour gérer les stocks ou encore les gouvernements qui appliquent des mesures promouvant l’usage des nouvelles technologies.

Selon Deloitte, l’équilibre des pouvoirs se retrouve alors inversé en laissant les pays développés comme les Etats-Unis reprendre la première place, au détriment du marché chinois qui se base sur une main-d’oeuvre à bas coût.

L’Internet des objets, l’avenir de la fabrication

Les Etats-Unis l’ont bien compris : l’IoT est un secteur d’avenir pour l’économie mondiale. Grâce à l’expansion des données et l’interopérabilité des objets connectés, les entreprises se voient offrir un gain de coût, d’énergie et de temps. Et des liens plus étroits entre clients, fournisseurs et fabricants grâce à une communication renforcée par l’usage de ces objets.

économie mondiale
Classement des 20 pays qui dominent actuellement le secteur de la fabrication et leur position projetée en 2020.

Avec des technologies de plus en plus sophistiquées, les pays qui dominaient traditionnellement la fabrication (Etats-Unis, Allemagne, Japon, Royaume-Unis) reviennent en haut du classement des dix nations les plus compétitives en 2016. Malgré ses fortes dépenses dans la recherche et le développement, la Chine ne pourra pas rivaliser avec eux, selon Deloitte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *