in ,

[Semaine en chiffres] Toujours plus d’IoT, toujours plus de réseau

Cette semaine, les réseaux se déploient et font beaucoup parler d’eux dans l’actualité. La startup française Qowisio vient de lancer son premier réseau bas débit longue portée à très faible coût. Orange a annoncé qu’il déploierait un réseau dédié à l’IoT en France grâce son association à l’Alliance LoRa. Selon un rapport d’Ericsson, l’IoT aura supplanté les téléphones mobiles d’ici 2018. Lors de la Smart Energy Expo déroulée le 31 mai et le 1er juin, Eric Horesnyi (CEO de streamdata.io) a fait savoir que les données en temps réel faisaient gagner une efficacité de marché de 3,5% dans les applications de partage de données financières. 

Qowisio lance son premier réseau bas débit longue portée à très faible coût

qowisio

Après des mois d’attente, l’opérateur Qowisio est enfin en voie de lancer son réseau bas débit en France, le 8 juin prochain. Un réseau qui couvrira l’ensemble des villes de plus de 10 000 habitants avec un prix annuel de 10 centimes d’euros par objet. Suite à l’ouverture d’un bureau à Austin, la société souhaite accroître de 70% le nombre de ses antennes en France pour 2017. 

Depuis l’an dernier, la startup française, provenant d’Angers, s’est distinguée avec son réseau public bas-débit et longue portée dédié aux objets connectés. Après avoir levé dix millions d’euros pour lancer son premier réseau en 2015, la société vient secouer le marché avec sa licence de connectivité à très bas forfait.

réseau
© Xerfi Canal

EN SAVOIR PLUS !

Orange investit dans l’IoT avec LoRa

réseau

En septembre 2015, Orange avait annoncé le déploiement d’un réseau dédié à l’Internet des objets en France. Aujourd’hui, le géant de la télécommunication vient de confirmer son investissement dans l’IoT en rejoignant les membres du conseil de l’Alliance de LoRa.

C’est une bonne nouvelle pour LoRa ! L’un des plus grands opérateurs vient d’adopter la norme LoRaWAN. Un réseau qui lui permettra de développer des applications dédiées entièrement aux smart cities que les entreprises pourront gérer sur le réseau d’Orange sans avoir à construire leurs propres infrastructures.

Orange s’est fixé un objectif pour s’installer dans le monde de l’Internet des objets :atteindre 600 millions d’euros de chiffres d’affaires d’ici à 2018. Pour cela, il lui faudra cependant jouer avec les leaders de l’IoT comme Sigfox par exemple, qui pourrait bien le concurrencer, que ce soit dans son partenariat avec Altice ou la mise en place de l’IoT Valley. Orange a donc visé grand avec pour ambition de déployer son réseau LoRa dans 17 agglomérations françaises, dont Paris, Toulouse, Lille ou Grenoble, dès le premier trimestre 2016. Son offre devrait s’étendre à tous ses clients, notamment en ce qui concerne les smart homes et les entreprises, à qui elle prévoit de fournir des offres de traitement de données.

réseau

EN SAVOIR PLUS !

L’IoT supplantera les téléphones mobiles d’ici 2018, selon Ericsson

réseau

Dans son dernier rapport sur la mobilité, Ericsson annonce des prévisions rassurantes dans notre domaine de prédilection : d’ici 2018, l’Internet des Objets aura supplanté les téléphones mobiles.

Tous les ans, l’équipementier Ericsson réalise un rapport et des prévisions concernant les marchés dans lesquels il est actif. La connexion mobile est le cœur de métier de l’entreprise, mais elle se met sérieusement à l’IoT.

Premier constat, sur les 28 milliards d’objets qui seront connectés d’ici 2021, près de 16 milliards seront des dispositifs IoT. Ainsi, on remarque que la firme fait la différence entre objets connectés et véritables dispositifs IoT. Cela correspond à une croissance de 23 % par an entre 2015 et 2021.

réseau

EN SAVOIR PLUS ! 

Les données en temps réel font gagner 3,5% d’efficacité sur le marché aux API

réseau

Près de 2500 personnes ont foulé les dalles de l’Arche de la Défense. Tous étaient présents pour assister à la nouvelle édition de SG Paris, précurseur sur le sujet des « smart grid ». Après 5 ans, le salon se transforme et évolue en SMART ENERGIES cette année. Un rendez-vous scindé en deux avec une exposition et un « summit », basé sur un ensemble d’interventions stratégiques sur l’avenir du marché de l’énergie. Un marché où l’IoT et le Big Data s’ancrent de plus en plus. 

Le 31 mai et 1er juin 2016, a lieu le nouveau rendez-vous incontournable consacré aux technologies et solutions intelligentes de l’énergie. Le programme du 31 mai s’est consacré à l’IoT et au Big Data. De nombreuses questions ont été abordées sur la table telles que la monétisation des datas, le modèle de la blockchain et l’IoT, les infrastructures IT pour la transition énergétique ou la diffusion de données en temps réel.

Les données en temps réel permettent d’avoir un impact sur la transparence, les applications de partage et les processus en temps réel. C’est sur ce sujet que s’est exprimé Eric Horesnyi, CEO de streamdata.io, société transformant n’importe quel API en data en temps réel. Comme nous le savons, le transfert des données se fait via les API (ou interfaces de programmation des applications). Selon lui, les applications de partage de données financières gagnent une efficacité de marché de 3,5% grâce aux données en temps réel. Il fait notamment référence à l’oeuvre de Jeremy Rifkin, Zero Marginal Cost Society, qui donne une introduction sur l’efficacité des données en temps réel, qui permettent l’entrée dans une 3ème ère industrielle.

réseau

EN SAVOIR PLUS !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.