iiot internet des objets industriels définition

Internet des Objets Industriel ou IIoT : qu’est-ce que c’est et à quoi ça sert ?

L’Internet des Objets Industriel ou IIoT désigne une sous-catégorie de l’IoT utilisé par les entreprises industrielles. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur cet ensemble de technologies au coeur de la quatrième révolution industrielle…

L’Internet des Objets industriel (IIoT) est en passe de transformer le fonctionnement des entreprises industrielles en servant de passerelle entre les actifs physiques et numériques.

En connectant les équipements à internet, il est possible de générer des données permettant d’améliorer les performances, de prendre de meilleures décisions et de stimuler l’innovation. Ainsi, le marché de l’IIoT est en pleine croissance et devrait atteindre une valeur de 992 milliards de dollars en 2025.


Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud


Selon Accenture, d’ici 2030, l’IIoT ajoutera 14 billions de dollars à l’économie mondiale. Pour cause, l’internet des objets va permettre l’automatisation industrielle et l’augmentation de la productivité en via l’exploitation des données.

Qu’est-ce que l’Internet des Objets industriel ?

Le terme  » Internet des Objets Industriel  » ou IIoT (Industrial Internet of Things) fait référence aux nombreux appareils et machines utilisés par les entreprises qui sont désormais connectés à internet. Il ne s’agit pas uniquement des appareils IoT industriels, mais d’un vaste écosystème au sein duquel les personnes, les applications et les appareils interagissent.

C’est la raison pour laquelle la plupart des solutions IIoT sont basées autour d’une plateforme centrale permettant la gestion de tous les aspects du réseau et des données y circulant. Le rôle de l’IIoT est de former un réseau internet privé par le biais duquel les appareils peuvent communiquer et partager des données avec d’autres personnes, systèmes et appareils.

De cette manière, les données d’exploitation sont protégées. Ces données peuvent ensuite être utilisées pour améliorer les pratiques de travail et les processus de l’entreprise tout en offrant de nouvelles possibilités.

Quelles sont les fonctionnalités d’une plateforme IIoT ?

Les plateformes IIoT doivent permettre aux entreprises de gérer un vaste réseau d’appareils connectés. De fait, ces plateformes doivent proposer tout un ensemble de fonctionnalités indispensables.

Elles doivent permettre la gestion des appareils et la capture des données, ainsi que l’intégration de ces données. Un moteur de traitement pour le streaming d’événements et de commandes sur les appareils, systèmes et processus (messaging broker) est également indispensable.

Des services permettant de gérer les interactions de manière sécurisée au sein de l’écosystème de personnes, de systèmes, de données et d’appareils seront d’une aide précieuse. Enfin, les fonctionnalités d’analyse de données doivent permettre de générer des visualisations, des rapports et des tableaux de bord.

Quelle est la différence entre IoT et IIoT ?

L’IIoT et l’IoT partagent de nombreuses technologies : les plateformes Cloud, les capteurs, la connectivité, les communications machine-to-machine ou encore l’analyse de données. Cependant, ces technologies ne sont pas utilisées de la même manière.

Alors que l’IoT grand public a pour but d’améliorer les aspects du quotidien, le principal objectif de l’IIoT est d’améliorer les performances d’un actif, d’une machine ou d’un processus opérationnel. Les logiciels permettent la prise en charge de données de la plus haute importance, où la moindre erreur peut provoquer une situation d’urgence. Ils doivent donc assurer des performances nettement supérieures en matière de sécurité, de confidentialité et de continuité.

Parmi les principales catégories de services et d’applications IIoT, on compte la maintenance prédictive, la gestion de complexes, le réapprovisionnement proactif, la production, la visibilité d’ensemble, la sécurité, et la gestion de flottes.

Quels sont les principaux avantages de l’IIoT ?

Les bienfaits de l’Internet des Objets industriels pour les entreprises sont multiples. Les équipements connectés, les capteurs dans les systèmes de production, les chaînes d’assemblage, les entrepôts ou les véhicules produisent des données permettant de gagner en efficacité. Les performances peuvent être surveillées en temps réel, et les problèmes peuvent donc être résolus avant qu’ils surviennent.

Ces informations en temps réel permettent aussi d’accroître la productivité en fluidifiant les processus et les workflows. En outre, grâce à une consommation d’énergie optimisée, les appareils industriels connectés permettent de réaliser de larges économies.

L’IIoT permet aussi d’accroître l’efficacité de la chaîne logistique dans sa globalité, permettant d’éviter les excès d’inventaire et les ruptures de stock. Enfin, ces technologies offrent l’opportunité de développer de nouveaux modèles économiques. Il est par exemple possible d’utiliser les données des capteurs pour proposer des diagnostics à distance ou à des fins de maintenance prédictive.

Quelles sont les principaux points faibles de l’IIoT ?

À l’heure actuelle, l’Internet des Objets Industriel présente de multiples points faibles. Tout d’abord, tout comme l’IoT grand public, l’IIoT présente d’importances lacunes en matière de sécurité. Par extension, la confidentialité des données collectées et générées par les équipements peut être compromise.

On déplore aussi un manque flagrant de standardisation sur le marché. La plupart des appareils utilisent différentes méthodes pour se connecter et partager des données comme le LTE, le LP-WAN, le WiFi, le Bluetooth ou le satellite. Compte tenu du volume massif de données généré par ces appareils, la gestion peut aussi représenter un véritable challenge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *