top smart city 2020

Top 5 des projets de Smart City les plus ambitieux pour les années 2020

De nombreux projets de Smart City sont en développement dans le monde entier. Découvrez quels sont les projets de villes connectées les plus ambitieux et fascinants prévus pour les années 2020…

Les années 2020 seront celles de la Smart City. Au cours des dix années à venir, les grandes villes du monde entier se transformeront grâce aux technologies de l’internet des objets, du Big Data ou de l’intelligence artificielle.

En outre, de nouvelles villes entièrement basées sur ces nouvelles technologies verront le jour. À travers ce dossier, découvrez les projets de Smart City les plus ambitieux et impressionnants prévus pour la prochaine décennie…


Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud


Toyota Woven City au Japon

Lors du CES 2020 de Las Vegas, le constructeur automobile japonais Toyota a annoncé son intention de créer sa propre Smart City au pied du Mont Fuji : la Woven City.

Ce village futuriste de 70 hectares servira de  » laboratoire vivant  » pour la recherche dans le domaine des véhicules autonomes, mais aussi autour des capteurs connectés pour la Smart Home, la robotique ou l’IA.

La Woven City est dessinée par l’architecte danois Bjarke Ingels. Initialement, elle sera peuplée par 2000 habitants vivant dans des maisons japonaises traditionnelles alimentées par des panneaux photovoltaïques.

Chaque logement disposera notamment d’un robot domestique capable de surveiller l’état de santé des habitants et de prendre en charge les corvées du quotidien. Le chantier devrait débuter en 2021.

Belmont en Arizona

Belmont est un projet de Smart City qui prendrait place dans la région de Phoenix, dans l’Arizona. L’objectif de cette ville du futur est de remédier aux principaux problèmes actuels de nos sociétés : pollution, maladies, insécurité…

Ce projet de sanctuaire utopique est notamment soutenu par Bill Gates, qui y a investi la somme de 80 millions de dollars. Une fois construite, la ville devrait accueillir près de 200 000 habitants sur près de 80 000 logements.

On y trouvera aussi des entreprises, des écoles, et de nombreux aménagements high-tech tels que des véhicules autonomes, des services de livraison autonomes, et des usines 4.0. La ville sera bâtie sur un terrain désertique d’un peu plus de 10 000 hectares, mais on ignore pour l’heure quand la construction débutera.

Neom en Arabie Saoudite

Pour les puissances du Moyen-Orient, la Smart City est une opportunité de s’affirmer sur la scène technologique internationale. Dans ce contexte, le Prince Mohammed bin Salman d’Arabie Saoudite a lancé le projet Neom.

Cette ville connectée d’un budget de 500 milliards de dollars combinera le luxe et la haute technologie. On y trouvera des robots domestiques, des plages fluorescentes, une lune artificielle, des dinosaures robots ou encore un programme d’ingénierie génétique visant à créer des citoyens plus forts.

La ville sera alimentée à l’énergie renouvelable à 100%, disposera d’une connectivité internet battant des records de vitesse et bien entendu de nombreux véhicules autonomes.

Neom s’étendra sur plus de 16 000 km² soit 33 fois New York City. Selon le Wall Street Journal, cette Smart City  » surpassera la Silicon Valley en technologie, Hollywood en divertissement et la French Riviera comme lieu de vacances « …

Forest City en Malaisie

Le projet de Forest City, d’une valeur de 100 milliards de dollars, a pour but de servir de  » modèle pour les villes du futur « . L’écologie sera la priorité absolue, avec des bâtiments couverts de plantes et des routes libérées des véhicules en stationnement.

La technologie sera aussi au rendez-vous, avec notamment des jardins capables de s’arroser automatiquement et des vitres pouvant se réparer de manière autonome en quelques heures.

La Forest City s’étendra sur 14 kilomètres carrés répartis sur quatre îles artificielles situées sur les Straits of Johor : une fine bande d’eau séparant la Malaisie de Singapour. La ville devrait être parachevée en 2035…

Sidewalk Labs à Toronto

Sidewalk Labs est une entreprise créée par le groupe Alphabet, entièrement dédiée à l’innovation urbaine. Celle-ci prévoit de transformer tout un quartier de Toronto en Smart City.

Le quartier de Quayside, qui s’étend sur 5 hectares au bord du lac Ontario, profitera de bâtiments entièrement construits en bois, de trottoirs chauffés et modulaires pouvant être réorganisés facilement, et sera alimenté à l’énergie renouvelable.

Selon Dan Doctoroff, CEO de Sidewalk Labs, ce projet a pour but de créer le quartier du futur à Toronto. Au sein de la zone,  » la technologie de pointe et le design urbain seront combinés pour accomplir des améliorations de l’environnement urbain et de la façon dont nous vivons.

Sidewalk souhaite mettre l’humain au centre de sa Smart City. Bien entendu, Google participe aussi au projet, mais promet de ne pas collecter et vendre les données personnelles des habitants…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *