sirqul investissement levée de fonds chine

Sirqul lève 3 millions de dollars pour étendre ses solutions en Chine

Sirqul, startup basée à Seattle spécialisée sur l’amélioration de l’Internet des Objets, cherche à étendre ses services en Chine. Récemment, la société a annoncé avoir bouclé une nouvelle levée de fonds de 3 millions de dollars pour atteindre son objectif. 

C’est Miteno, une entreprise basée à Pékin, qui a réalisé cette levée de fonds avec 9 millions de dollars au total. En novembre 2015, la société avait financé une autre  série A de 5 millions de dollars pour Sirquel. Sirquel avait également levé 1 million d’euros l’an dernier grâce à un business angel.

Sirqul a été fondée par Robert Frederick, vétéran d’Amazon Web Servicesen 2013. Les activités de la société sont restées sous marines jusqu’à l’année dernière, le temps de travailler sur la fabrication des produits et de collecter des fonds avant d’annoncer plus de détails.

La plateforme Sirqul aide les startups avec des modèles d’applications

Sirqul apporte des idées aux sociétés en fournissant une plateforme configurable via IOS et Android, et des modèles d’applications basées sur le web. La société aide les startups innovantes à développer leur produit. « Nous sommes impatients de voir ce que les entreprises et les startups vont créer et comment ils amélioreront leurs offres existantes en utilisant la plateforme Sirqul », a déclaré Min Zhang, le président de Miteno USA.

squirl Amazon Web Services cloud chine iot

Miteno, l’un des plus grands fabricants d’antennes téléphoniques de Chine, s’est récemment spécialisé dans la ville intelligente. L’entreprise compte bénéficier du nouveau service de développement IoT de Sirqul pour connecter des capteurs et des infrastructures supplémentaires.

Avec Amazon Web Services, la plateforme IoT de Sirqul fournit un cadre aux développeurs pour avoir des appareils IoT rapidement en ligne, pour effectuer des tests. La plateforme est assez robuste pour continuer à utiliser ce codage pour le déploiement final. La structure logicielle a été conçue sur Amazon Web Services, une plateforme Cloud que Robert Frederick a contribué à développer en écrivant les brevets lui-même.

En plus de son expansion en Chine, Sirqul espère optimiser son marketing et augmenter ses ventes aux États-Unis. L’entreprise compte environ 20 employés en ce moment. En pleine expansion, Sirqul prévoit de poursuivre son travail en termes de R&D, au sein de ses bureaux à Seattle, mais travaillera avec ses partenaires dans le monde entier pour augmenter le nombre d’utilisateurs sur sa plateforme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *